Publicité

Mutant Year Zero : Road to Eden – Encore une victoire de canard !

Mutant Year Zero : Road to Eden est un jeu de stratégie développé par The Bearded Ladies, édité par Funcom et sorti sur PC, PS4 et Xbox One le 4 décembre 2018.

 

L'histoire

Le monde a pris fin, bien sûr.

Ce n’était qu’une question de temps, entre les changements climatiques extrêmes, une crise économique mondiale, une pandémie meurtrière et des tensions toujours plus vives entre anciennes et nouvelles superpuissances. Et puis, pour la première fois depuis 1945, des armes nucléaires ont été utilisées au cours d’un conflit. Et avant que la poussière ne retombe, de nombreux champignons s’étaient élevés dans le ciel, d’est en ouest.

Maintenant, tout est terminé et le calme est revenu. La nature a envahi les villes en ruine. Le vent balaie les rues désertes transformées en cimetières.
Les humains ne sont plus, et les êtres qui fouillent les vestiges de la civilisation sont des mutants, humanoïdes et animaux difformes qui cherchent désespérément leur salut, ou juste quelque chose à manger. Pour survivre, vos compagnons et vous allez devoir sortir pour explorer la Zone.

Un jour, peut-être découvrirez-vous l’Eden des légendes, le havre de paix des anciens au beau milieu de l’enfer. S’il faut en croire les mythes, c’est là que la vérité attend les plus courageux. Peut-être y trouverez-vous les réponses à vos questions.

À moins que tout ça, ce ne soit que des histoires pour les gogos.

L’histoire nous met directement dans le bain. L’humanité a été décimée, le monde a sombré dans le chaos, et les habitants sont à présent des animaux anthropomorphes et des mutants qui tentent difficilement de survivre dans un monde recouvert de ruines.

Bien que l’histoire soit sombre, elle est parsemée d’humour et de situations cocasses. Nous découvrons « notre » monde par les yeux de personnages ne l’ayant jamais connu « de son vivant » et extrapole donc sur l’utilisation ou la fonction de certains objets, bâtiments, etc. Les personnages ont également un caractère bien trempé et les conversations ne manquent pas de piment, d'humour et de sarcasme.

Si vous êtes un adepte des jeux de rôle papier, vous trouverez sûrement une ressemblance avec le JDR « Mutant », et ce n’est pas sans raison, Mutant Year Zero reprend  l'univers de ce dernier.

 

Le jeu et son gameplay

Le jeu est donc un jeu de stratégie, avec une composante RPG. Si vous avez joué à Xcom, vous trouverez très rapidement vos marques, mais contrairement à un Xcom, le jeu ne vous envoie pas directement dans une mission et, une fois l’objectif fini, vous quittez la zone automatiquement pour passer à la mission suivante.

Le jeu est en monde semi-ouvert, que vous pouvez parcourir comme bon vous semble, avec toutefois quelques limites, car chaque zone aura des ennemis d’un certain niveau. Vous pouvez, par exemple, vous rendre dans une zone avec des ennemis de niveau 25 alors que vous êtes niveau 2, mais bien entendu, vous ne ferez pas long feu.

Pour cela, il y a une autre mécanique qui est très intéressante : la furtivité. Cela vous permet de vous déplacer de manière furtive (logique...) et ainsi, passer sans avoir à combattre des ennemis. Mais cela permet, si vous ne vous êtes pas fait repérer, de déclencher une embuscade.

L’embuscade, elle, vous permet d’attaquer les ennemis en premier et, si vous les tuez de manière silencieuse et sans vous faire détecter, vous pouvez ainsi réduire le nombre d’ennemis avant d’engager le combat sérieux. Ceci est très utile, surtout si vous avez à faire à des groupes d’ennemis très nombreux, ou bien très espacés et pouvant vous encercler facilement.

Les combats en eux-mêmes se déroulent comme dans les autres jeux du genre. Un système de couverture, un pourcentage de chance de toucher, déplacement, etc. Les décors et abris sont également destructibles. Petit bémol par rapport aux pourcentages de chance de toucher l'ennemi :  je le trouve très bizarrement géré. Il arrive très souvent de rater la cible 6 ou 7 fois d'affilée en ayant 90% de chance de toucher. Et cela arrive régulièrement.

Une fois victorieux, vos personnages gagneront de l’expérience. Une belle opportunité pour améliorer vos personnages en développant leurs statistiques, mais aussi en leur octroyant des compétences et des talents. A noter que votre équipe pourra se composer de trois personnages en même temps au maximum. Même si vous débutez avec deux personnages, vous pourrez en découvrir et débloquer de nouveaux au fil de l'aventure. Les personnages étant liés à l'histoire, je n'en dirai pas plus pour vous laisser la surprise !

Ainsi, vous allez pouvoir rendre vos personnages plus résistants, possédant une meilleure visée, garantir un coup critique, vous déplacer en volant, etc. Chaque personnage a des compétences et talents spécifiques.

L’exploration des zones est très importante, car vous pourrez non seulement récupérer de la ferraille (monnaie du jeu), mais aussi de l’équipement. La ferraille vous servira à Eden, le HUB du jeu. Vous pouvez améliorer votre équipement, mais aussi acheter de nouvelles armes, armures, améliorations pour ces dernières, etc.

Le jeu propose également du contenu annexe, comme la récupération d’artefacts, de notes racontant les événements passés, etc.

 

Conclusion

Mutant Year Zero : Road to Eden est vraiment un très bon jeu de stratégie, mêlé à un aspect RPG. La durée de vie est d’une vingtaine d'heures environ, 25-30 si vous voulez le terminer à 100 %. Le jeu propose une histoire et la narration est vraiment excellente, mêlant l’humour à la dure et froide réalité, et les conversations entre les personnages sont tout à fait bien menées.

Si vous aimez les jeux de stratégie de ce genre, n’hésitez surtout pas, vous ne serez pas déçu.


Jeux du moment

>> Liste complète <<