Publicité

Whisper – Le jeu – Galope, galope !

Développé par le studio allemand Eurovideo Medien, Whisper - Le jeu est un jeu vidéo d'équitation basé sur le film Whisper, l'étalon noir. Initialement sorti courant de l'été, une édition finale est ensuite arrivée courant octobre, une mise à jour gratuite pour les possesseurs de l'édition standard qui ajoute de nouvelles missions, doublant ainsi la durée de vie du titre. C'est à cette occasion que je me suis lancée dans l'aventure au grand galop sur ma Nintendo Switch. À noter que j'ai une bonne expérience avec les chevaux, Galop 5 et ancienne propriétaire moi-même, ce qui me permettra ainsi de faire des parallèles avec la réalité dans la suite de cet article.

Libre comme le vent, je démarre ma partie, qui se paramètre en quatre niveaux de difficulté, de débutante à Nojrsodsch (le dormeur, né avec le don de comprendre la langue des chevaux). Cherchant avant tout à découvrir le jeu et son histoire, je me déclare Cavalière débutante même si cela n'est pas vrai.

 

Galoper de tous les côtés

L'héroïne s'appelle Mika, une jeune fille venue passer ses vacances dans le Haras de Kaltenbach pour retrouver son étalon chéri, Whisper, une fière monture à la robe noire. Elle connaît bien les lieux pour y revenir tous les étés et y retrouve tous ses amis et parents qui habitent le domaine toute l'année, autant de personnes qui vont lui confier des missions. Dans les premières heures de jeu, les tâches sont indiquées sous la forme de photos accrochées sur la vue générale du haras puis, une fois la majorité des problèmes réglés, elles sont à découvrir directement dans le monde ouvert (accessible depuis la photo en bas à gauche "Aller faire un tour"). En se promenant, les missions sont indiquées par une grande colonne bleue qui s'élance vers les cieux et, une fois sur place, la mission se déroule exactement de la même façon que lorsqu'elle est lancée avec une photo.

 

Les missions sont assez variées, même si les mêmes styles reviennent :

  • parcourir une zone à la recherche d'un objet ou d'une personne.
  • rattraper des animaux échappés (chevaux ou vaches).
  • fouiller une ou plusieurs zones pour ramasser des objets (fleurs, pommes...).
  • se rendre à un endroit pour photographier un modèle.
  • accomplir un parcours le plus rapidement possible, parfois contre le fantôme de son propre précédent temps à battre.
  • sprinter le plus vite possible sur une courte distance.
  • terminer un parcours d'obstacle, soit de CSO (en carrière), soit de TREC (dans la nature).

Les zones de recherche sont toujours indiquées sur la carte et les marqueurs lors de courses clairement identifiés de jaune, ce qui rend les tâches relativement simples. Relativement, car parfois les zones de recherches sont énormes et les parcours accidentés, ce qui n'aide pas à garder le contrôle de Whisper.

 

Rester en selle... enfin à cru !

Mika se promène exclusivement sur le dos de Whisper qu'elle monte à cru, jamais elle ne descend de sa fière monture pour se dégourdir les jambes, peu importe la situation.

La prise en main de l'étalon est assez simple, expliquée lors d'un tutoriel qui emmène dans de petites allées. L'allure (pas, trot et galop) est définie avec les gâchettes et ne nécessite pas de la maintenir appuyée pour être conservée : trois pressions sur la gâchette de droite et Whisper galope, trois pressions sur celle de gauche et il s'arrête, une quatrième pression sur la gâchette de gauche le fait reculer.

Les directions se gèrent avec le joystick de gauche, tandis que celui de droite est dédié à la caméra. Comme un vrai cheval, Whisper effectue des courbes amples et, plus il va vite, plus il prend d'espace pour tourner. Tellement habituée aux voitures qui braquent à angle droit, cela me demande un petit temps d'adaptation pour contrôler ma trajectoire.

Enfin, il se cabre avec X, saute avec Y et sprinte avec B. Le sprint démarre une jauge d'endurance, qui se recharge une fois le bouton B relâché. Si jamais Whisper consomme toute son endurance, la recharge est plus longue. Le saut est une affaire de réflexes, demandant d'activer Y au bon moment lorsque le curseur de déplacement arrive dans la zone verte. Un bon saut redonne de l'endurance à Whisper. Si le saut est raté, Whisper pile devant l'obstacle, voire le contourne s'il en a la possibilité, mais Mika ne vole pas seule par-dessus l’obstacle contrairement à la réalité. Si jamais Whisper a pilé, il n'est pas non plus nécessaire de reprendre de l'élan comme avec de vrais chevaux, Whisper a un sacré coup de saut et réussit sans mal à sauter depuis l'arrêt. Facile !

 

S'occuper de sa monture

Tout cavalier sait qu'avoir un cheval amène aussi à s'occuper de lui à l'écurie et le jeu prend ça en compte, avec une jauge de satisfaction de Whisper qui baisse peu à peu avec le temps, impactant ses performances si on ne prend pas soin de lui. Il faut le brosser, avec deux brosses différentes (la dure pour les parties charnues, et la douce pour les membres et la tête).

Ses sabots doivent être curés et la paille de son box renouvelée.

Malgré quelques imprécisions notamment lors du brossage ce qui amène à se retrouver sur la tête alors qu'on essaie d'atteindre le poitrail, un certain soin a été apporté pour coller à la réalité. Le cheval renâcle si on utilise la mauvaise brosse au mauvais endroit ou si on touche les parties sensibles de son pied (la fourchette).

Enfin, pour bien faire, il manque malgré tout l'odeur !

 

Devenir une championne

Grâce à l'expérience acquise lors des missions, Whisper gagne des niveaux ce qui lui donne un point à dépenser parmi les 4 attributs suivants :

  • vitesse : augmente la vitesse maximale de Whisper.
  • endurance : augmente l'endurance de Whisper lorsqu'il sprinte.
  • agilité : Whisper peut prendre des virages plus serrés.
  • résistance : retarde l'épuisement de Whisper.

Au maximum, 5 points par attribut, pour un total de 20 niveaux.

 

Graphisme et ambiance

Le monde autour du Haras de Kaltenbach est vaste et varié, avec d'immenses forêts impénétrables, des chemins de terre à n'en plus finir, des champs remplis de blés à traverser et de vastes clairières. Au centre, un fleuve serpente entre les arbres et les prés, jusqu'à un lac, de nombreux guets permettant de le traverser sans difficulté. A l'est, une route mène à une petite gare tandis qu'à l'ouest, la zone se termine sur un petit aérodrome, d'où part régulièrement un avion. Sans avoir réellement calculé, j'estime qu'il faut dix bonnes minutes pour traverser la carte du sud au nord, et de même d'est en ouest.

La nature regorge de choses à collectionner avec 120 sculptures cachées à trouver et quantité d'espèces différentes de fleurs à ramasser. L'environnement est vivant, des animaux se promènent, ils fuient en entendant les sabots de Whisper résonner sur la terre et les vaches mugissent lorsqu'on les dépasse d'un peu trop près.

L'environnement sonore est parfaitement en adéquation, avec de nombreux bruits animaliers parfois supportés par une musique classique un brin répétitive mais qui reste malgré tout agréable. L'intégralité des dialogues est traduite, avec des voix françaises de bonne qualité.

Par contre, la version Switch présente de gros soucis d'optimisation : lorsque mon cheval galope ou sprinte, au début du mouvement ou lorsqu'il arrive dans un environnement différent, il se met à avancer par saccades, parfois il stoppe, le décor se fige et Whisper réapparaît quelques dizaines de mètres plus loin, encastré dans un obstacle que je n'ai pas eu le temps de voir. Cela gâche du coup l'immersion que les développeurs ont pris tant de soin à mettre en place, avec une bonne dose de frustration quand cela empêche de terminer une course dans les temps. Je joue fort heureusement au niveau de difficulté le plus bas, donc j'ai de la marge dans mon chronomètre, mais je plains les joueurs qui tenteraient l'aventure au plus haut niveau.

 

Conclusion

Avec un vaste monde varié et intéressant, Whisper pourrait être un excellent jeu d'équitation avec un contenu qui tourne au minimum autour des dix à quinze heures de jeu, un monde ouvert avec une belle liberté et un bon aperçu offert des tâches nécessaires pour s'occuper d'un cheval. Malheureusement, une mauvaise optimisation, en tout cas de la version Switch, gâche cette expérience, qui n'en reste pas moins une belle aventure à vivre pour tous les passionnés d'équitation et de grands espaces.


Jeux du moment

>> Liste complète <<