Publicité

Tetris Effect – Tetris passe au VR

Qui ne connait pas Tetris ? Me concernant, ce jeu de blocs a tellement marqué ma jeunesse que je ne peux m'empêcher d'y faire référence lorsque je range des valises dans un coffre de voiture ou empile des boites de jouets dans une armoire (il paraît qu'il y a même un nom pour ça, le "Tetris Effect"). Pour reprendre quelques grandes étapes du mythe, le jeu original est sorti en juin 1984 sur Elektronika 60, conçu par Alekseï Pajitnov. Puis les droits ont ensuite longtemps appartenu à Nintendo, qui a notamment sorti la version Game Boy vendue à plus de 30 millions d'unités, avant d'être récupérés en 1996 par la société The Tetris Company, qui a notamment autorisé EA et Ubisoft à exploiter la licence.

Après des sorties sur presque toutes les plateformes depuis plus de trente ans, Tetris devait tout naturellement s'inviter en réalité virtuelle. Et c'est désormais chose faite avec Tetris Effect, développé par le studio japonais Resonair et publié par Enhance, sorti ce 9 novembre 2018, sur PlayStation 4 avec support optionnel de la VR. J'ai pour ma part principalement joué en réalité virtuelle, l'immersion étant tellement plus agréable bien que la précision de la version 2D classique est certainement meilleure.

 

Présentation

Les règles sont fidèles à l'esprit original de Tetris avec uniquement des Tetriminos de forme classique, aucune invention bizarre issue de l'esprit tordu de certaines imitations proposées par des concurrents. Les Tetriminos se tournent avec X, avec toujours l'objectif principal de faire le maximum de lignes possibles sans que les Tetriminos n'atteignent le haut de l'écran, ou la partie est terminée.

Les touches gauche et droite de la manette déplacent le Tetrimino de gauche à droite, la touche haut déclenche la chute brutale (la pièce est directement en bas), alors que la touche bas se contente d'accélérer la chute du Tetrimino. Le choix a été fait de ne pas utiliser les joysticks pour les contrôles, ils sont relégués à l'ajustement de l'angle de la caméra dans la version 2D. Une volonté définitivement rétro qui permet de retrouver le toucher d'une autre époque où les manettes des consoles ne possédaient pas de joysticks.

Le bloc à venir s'affiche en haut de l'écran, avec la possibilité d'en garder un de côté avec les boutons L1 ou R1, il passe alors en haut à gauche.

Enfin, une nouvelle fonctionnalité vient néanmoins renouveler légèrement le gameplay : le système de Zone. Au fur et à mesure des lignes complétées, une jauge se remplit qui, une fois activée avec les gâchettes, fait entrer dans un mode spécial dans lequel les Tetriminos arrêtent de chuter le temps que la jauge se vide. Les lignes complétées descendent en bas de la zone de jeu, ce qui fait dangereusement s'approcher du haut de l'écran, mais offre à la clé un bonus spécial. Plus nombreuses sont les lignes complétées, meilleur il sera.

Les graphismes sont psychédéliques et magiques, emmenant dans des niveaux tous différents, avec une ambiance musicale et visuelle originale. Tout est animé autour de la zone de jeu, entraînant dans un voyage à travers le temps et l'espace, d'une station spatiale à l'intérieur d'un volcan, en passant par l'ouest indien et une ville américaine. Créer des combos ou finir des lignes génère des actions sur le décor, parfois discrètes ou limitées à la musique, parfois explosives à grand renfort d'effets spéciaux. Pour ajouter à l'immersion, en tout cas dans le mode périple, la vitesse change au gré des événements que ce soient des chevaux qui s'emballent ou des montgolfières qui s'envolent vers les cieux, obligeant à constamment garder à l'oeil le décor pour ne pas être surpris.

Jusqu'à présent, Tetris était pour moi un jeu passionnant mais morne et gris, ayant surtout joué sur la toute première Game Boy qui ne connaissait pas encore les couleurs. Le jeu devient avec Effect bouillant de vie, à tel point que cela peut en devenir parfois perturbant et entraîner des erreurs de placement des Tetriminos à trop observer ces fleurs de lumière qui s'épanouissent sur l'écran.

 

Modes de jeu

Deux modes sont proposés : le mode périple et le mode effets.

 

Périple

Disponible en 3 niveaux de difficulté, ce mode est un voyage initiatique à travers une trentaine de mondes différents aux ambiances aussi variées que féeriques.

Les mondes sont organisés par régions de trois à quatre mondes, avec un score lié à chaque région. Il est nécessaire de terminer chacun des mondes d'une région pour pouvoir accéder à la suivante. Ayant principalement joué en réalité virtuelle, mes captures d'écran sont de piètre qualité, mais elles vous donneront une idée de l'impressionnante palette d'environnements qui vous attendent :

La difficulté est incrémentale mais augmente drastiquement sur les deux derniers mondes. Autant j'ai accompli sans aucun mal jusque là chacun des mondes en normal, autant j'ai dû passer en facile pour réussir à passer les ultimes défis. Le dernier monde est notamment assez insane, demandant de finir 90 lignes, avec une vitesse supérieure à 10 pour les 30 dernières. Vos nerfs seront mis à rude épreuve...

Chaque monde terminé récompense de points d'expérience, pour faire progresser son compte, et donne une note en fonction du score. À noter que si on échoue sur un monde en atteignant le haut de la zone de jeu, il n'est pas nécessaire de redémarrer au début de la région, mais seulement au monde en question. Le score cependant se réinitialise, ce qui amène à des scores finaux très mauvais. Dans le cas où par exemple on a donc échoué au dernier monde, le score final de la région sera donc celui d'un seul monde (et non la somme des trois ou quatre de la région).

 

Effet

Le mode Effet met en relation la communauté Tetris à travers une mappemonde où chaque joueur peut se positionner et se représenter sous la forme d'un avatar à choisir dans une vaste liste.

 

Toutes les semaines, des défis spéciaux sont proposés à tous les joueurs et, si la communauté s'implique suffisamment pour atteindre l'objectif global, un avatar spécial est offert à tous les joueurs ayant participé, peu importe leurs résultats. Cette semaine, le thème est "Concentré" :

Concentre-toi, insecte.

Et quatre défis sont proposés :

  • All Clear : nettoyer autant de fois que possible sa zone de jeu dans un temps limité.
  • Combo : faire le maximum de combos dans un temps limité.
  • Cible : inclure dans des lignes le maximum de cibles possibles dans un temps défini.
  • Marathon : marquer le score maximum possible, avec l'objectif de 150 lignes. Ce défi s'accomplit dans le monde du périple de son choix et la vitesse augmente de 1 toutes les 10 lignes réalisées.

A chaque défi accompli, de l'expérience est donnée, pour faire progresser le niveau de son compte, et un avatar aléatoire est offert. D'après la fiche du jeu, plus de 10 modes de jeux sont disponibles, ce qui laisse donc espérer une bonne alternance des tâches semaine après semaine.

 

Conclusion

Si vous possédez un casque de réalité virtuelle sur votre PlayStation 4, ou même d'ailleurs si vous n'en possédez pas car le jeu est compatible 2D, Tetris Effect est LA version de Tetris qu'il vous faut absolument posséder, combinant avec intelligence l'essence du jeu devenu mythique et les nouvelles technologies. Plus jamais Tetris ne sera synonyme de tristounet après avoir vécu cette débauche d'effets spéciaux dans des niveaux plus immersifs les uns que les autres. Une aventure à vivre sans attendre, en exclusivité sur votre PlayStation 4.

Tetris Effect - 39,99€


Jeux du moment

>> Liste complète <<