Publicité

Les Chasseurs de Mots Playlink – Voyage de mots

Comme je l'expliquais déjà dans l'article de Ticket to Ride Playlink, le 14 novembre, de nouveaux jeux Playlink sont sortis sur PlayStation 4, utilisant cette technologie qui permet d'interfacer sa tablette ou son téléphone portable avec la console et ainsi d'utiliser l'appareil mobile comme une manette. Au-delà des téléphones (un par joueur), de la télévision et de la console, le seul prérequis technique est de posséder une connexion Wifi et encore, la PlayStation 4 peut au besoin servir de point d'accès.

Les Chasseurs de Mots, WordHunters en anglais, est un jeu de lettres pour deux à six joueurs.

L'interface d'accueil sur la console est limitée à un simple écran au lancement, il faut aller dans les options pour trouver une explication sur la manière de rejoindre la partie. Comme tous les jeux Playlink, il est nécessaire de télécharger une application gratuite sur son téléphone ou sa tablette compatible iOS ou Android. Rejoindre une partie passe par le choix d'un pseudo et, éventuellement la prise d'une photo, cela est fait en moins d'une minute et les paramètres restent enregistrés pour une future partie.

Par défaut, le jeu se lancera dans la langue natale de la console, mais d'autres langues sont disponibles (anglais, français, italien, allemand et espagnol) pour enrichir son vocabulaire !

 

Une fois tous les joueurs connectés à la console, la partie est lancée par l'un des joueurs directement depuis son appareil mobile. L'objectif consiste à récupérer les quatre lettres de son mot mystère en les trouvant dans les noms des destinations visitées. Le cours de la partie suit un rythme établi :

  • une destination est choisie au vote entre deux destinations possibles.
  • les joueurs ont le choix de jouer des cartes joker.
  • l'avion des joueurs atterrit dans une ville.
  • le narrateur explique les règles du mini-jeu.
  • le mini-jeu est disputé.
  • le gagnant a l'occasion de récupérer jusqu'à deux lettres du nom de la ville pour son mot mystère si cela est possible.
  • ...

Au total, ce sont 20 destinations mondiales à visiter : Paris, Berlin, Londres, Madrid, Florence, Toronto, San Francisco, New York, Sydney, Pékin, Hong Kong, Moscou, Le Caire, Beijing, Buenos Aires... Ces villes sont présentées au cours d'une brève animation pendant laquelle le personnage principal, Amy l'Aviatrice, sort une blague pas toujours très drôle heureusement compensée par des graphismes plutôt jolis qui présentent le ou les bâtiments emblématiques des villes.

Les explications des mini-jeux sont assez claires avec un écran d'exemple à l'appui, bien que cela soit trop rapide. Il serait appréciable de pouvoir revoir les règles, d'autant plus qu'il y a une option pour les passer (il est nécessaire que tous les joueurs le demandent pour ça), ou au pire de mettre en pause pour expliquer à ceux qui n'ont pas suivi.

Quinze différents jeux de lettres sont proposés, dont :

  • trouver des mots cachés dans une grille (mot mêlé)
  • recomposer le mot le plus long possible avec des lettres en vrac
  • recomposer le mot le plus long possible avec des lettres distribuées au fur et à mesure (façon bar à sushi)
  • réunir des syllabes pour recomposer des mots
  • cocher les lettres d'un mot dans l'ordre alphabétique
  • réduire les mots lettre après lettre, pour toujours garder un mot existant, jusqu'à ne plus avoir que 3 lettres
  • décider si oui ou non un mot existe
  • écrire le plus vite possible des mots avec un clavier aléatoire

Avec des lenteurs agaçantes, notamment sur les phases d'interlude qui restent trop longues même en zappant les règles et un dialogue mièvre à souhait, le jeu semble être fait pour les très jeunes enfants. Pourtant, les mini-jeux sont loin d'être évidents et semblent plutôt être conçus pour les adultes, ou en tout cas absolument pas pour de jeunes écoliers en CP-CE1 qui ne possèdent pas le niveau d'écriture et de lecture nécessaire pour être compétitif. Mon fils de 8 ans, pourtant motivé par les graphismes, a abandonné après seulement deux mini-jeux : il ne connaissait pas les mots et n'avait tout simplement pas eu le temps d'appréhender les règles. Le temps que je tente de lui expliquer, le mini-jeu était déjà terminé...

Ni tout à fait pour les enfants, ni tout à fait pour les adultes, Chasseurs de mots me laisse un peu l'impression de ne pas avoir su cibler son public.

Chasseurs de Mots Playlink

Jeux du moment

>> Liste complète <<