Publicité

Fallout 76 – Journal de B.E.T.A.

Il y a quelques jours, Bethesda a lancé pour la première fois une version multijoueurs de sa licence phare Fallout : Fallout 76. Après quelques heures de jeu, il est temps de faire un petit compte rendu de ces quelques heures sans spoiler.

Pré-commandez dès maintenant avec CD Keys pour ne pas rater le lancement

 

Pitch

Reclamation Day, 2102. Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis le bombardement, lorsque vous et les autres résidents de l'abri vous vous aventurez dans une Amérique post-nucléaire. Jouez seul ou avec d'autres personnes afin d'explorer, d'accomplir des quêtes, de construire et de venir à bout des plus grandes menaces des terres Désolées !

 

Quoi de neuf Vault Boy ?

● Vous referez surface ! – Dès à présent, le joueur peut créer son personnage grâce au système S.P.E.C.I.A.L et forger sa propre destinée dans une nouvelle région sauvage et dévastée, remplie de centaines de lieux à découvrir. Seul ou entre amis, une nouvelle aventure unique dans l’univers de Fallout attend tous les survivants.

● Là-haut, sur la montagne ! – Grâce à une technologie de modélisation de l’environnement, un soin tout particulier a été apporté aux graphismes et aux jeux de lumière, permettant au joueur de parcourir les six régions de la Virginie-Occidentale. Des forêts des Appalaches aux terres pourpres et toxiques de la Tourbière, chaque région offrira ses propres dangers et récompenses. L'Amérique post-nucléaire n'a jamais été aussi belle !

● Un nouveau Rêve américain ! – Grâce au tout nouveau Centre d'Assemblage et de Montage Portatif (C.A.M.P), les joueurs pourront se plonger dans la construction et la fabrication où bon leur semble. Les C.A.M.P offriront un abri, du matériel et une sécurité indispensables. Les joueurs auront même la possibilité d’établir une boutique afin d’échanger des produits avec d'autres survivants. Attention, tout le monde ne sera pas bienveillant !

● La puissance de l'atome ! – Seul ou accompagné d'autres survivants, les joueurs devront déverrouiller l'accès à l'arme ultime : des missiles nucléaires. L'explosion permettra notamment de générer une zone de haut niveau comportant des ressources rares et précieuses. Choisirez-vous de protéger ou de déchaîner la puissance de l'atome ?

 

Journal d'une habitante de l'abri 76

1er jour

On démarre par une session nocturne quelques jours après le changement d'heure, c'est un peu rude, du coup on va donc y aller à la cool... et finalement le jeu se retélécharge quand j'ai le malheur d'appuyer sur un bouton à minuit. A 1h45 du mat, je suis à 60%, c'est pas mal mais il est déjà très tard, ce sera donc pour après demain le début de la bêta.

 

2ème jour création de personnage et sortie de l'abri 76

Déjà un horaire plus gérable. Du fait des péripéties du 1er jour Bethesda a rajouté quelques heures. Je lance donc le jeu et après une petite cinématique je me retrouve en terrain connu avec une petite création de personnage.

Bon la proposition de départ est pas folichonne, on dirait Carole de The Walking Dead, ça colle au thème Post Apo de Fallout, mais bon...

Rien que du classique dans cette création, on retrouve les choix de coupe très années 60 de Fallout 4 avec quelques nouveautés. Pour le physique, pas de choix de taille de personnage juste la morphologie limitée  à 3 possibilités, maigre, gros et plus ou moins musclé, on aurait pu attendre beaucoup plus d'un jeu multi où la personnalisation est souvent un critère pour se démarquer.

Enfin bon, personnellement mon personnage me plait (après une heure passée dans la création il valait mieux). Avant de visiter l'abri je tombe sur un jeu vidéo dans ma chambre et vais y passer quelques minutes. Jouer à un jeu vidéo dans un jeu vidéo (l'inception est totale). En plus malgré le game over, j'avais vraiment envie de rejouer, mais il fallait quand même sortir et traverser l'abri pour enfin trouver un vrai boulot dehors.

Je suis les Vault Boy en carton qui semblent m'indiquer la sortie et me donnent des objets pour m'équiper avec des trucs de bases, steampack, eau stérilisé, le fameux C.A.M.P, mais surtout un chapeau de fête et des lunettes (le style c'est la vie)

Après quelques soucis techniques propres à ma condition de joueur exclusivement PC, je débranche ma manette et me rends compte alors que c'est le seul moyen de passer au souris+clavier, je suis un homme heureux.

 

2ème jour : premiers instants hors de l'abri et belles découvertes

Je sors enfin de l'abri 76 avec pour seule arme, bah rien du tout en fait, mais j'ai beaucoup de courage alors je vais affronter mes premiers mutants et robots à mains nues. Je trouve un pistolet de fortune sur le cadavre d'un gars mort depuis longtemps et vide mes balles sur un mutant qui lui aussi ne semble pas très frais. Mon chargeur se vide rapidement, évidemment je n'ai que peu d'entrainement au tir et je dois affronter les autres avec mes poings. Je passe à quelques % d'une première mort, la fuite est mon meilleur atout.

Le temps de me soigner, je trouve le premier camp, me fabrique une machette dentée avec toutes les merdouilles ramassées sur le chemin, c'est très efficace contre tout ce qui bouge et qui pour le moment n'est pas très humain, c'est le plus important et je progresse enfin dans l'aventure.

Après quelques missions pour appréhender le monde et apprendre les principaux mécanismes de survie et notamment comment trouver et purifier l'eau, je pars un peu au pif et vais finir cette première journée à un honorable niveau 6 qui me permet de mettre ainsi 6 cartes dans mes aptitudes. J'ai pas encore totalement compris le système d'aptitude. Il fonctionne avec un système de cartes que l'on reçoit après certains évènements mixés avec le système SPECIAL bien connu des anciens Fallout. Les cartes peuvent être améliorées de une à 3 étoiles en étant fusionnées si on en possède plusieurs. On doit donc pouvoir changer ses cartes à la volée en fonction du rôle que l'on veut avoir dans un groupe.

Je finis ma première journée en récupérant non sans mal (surtout en solo) une armure de combat. Cela me sera sûrement très utile pour la suite. Pour l'instant c'est un peu un squelette vide qui me permet de faire de supers sauts et beaucoup de bruit ainsi que de porter plus de bric à brac et ça j'adore. Petit bémol,  je n'ai toujours pas compris comment l'enlever. Je monte mon C.A.M.P pour la nuit et dors du coup tant bien que mal dans mon armure assistée.

 

3ème jour : première rencontre et apprentissage de la construction

Parti en pleine découverte en suivant les holos  afin d'en savoir plus sur une mystérieuse personne qui semble me lancer dans un jeu de piste, je tombe en plein milieu d'un événement avec invasions de goules. C'est difficile tout seul mais heureusement j'ai mon armure assistée et l'aide d'un compagnon d'aventure beaucoup plus expérimenté que moi est très précieuse pour venir à bout de ces vagues d'ennemis. A la fin nous sommes récompensés par du matériel de qualité, intéressant.

Ah oui et j'ai enfin compris comment enlever mon armure, il suffisait d'appuyer longuement sur un bouton bien caché (la touche E en l’occurrence sur PC). Je peux enfin dormir dans un vrai lit et surtout bricoler dans les ateliers disséminés dans ces terres des Appalaches dévastées par la guerre et la destruction.

Après avoir trouvé un lieu sympa sur une petite colline dans une forêt au milieu des bois, je décide d'en faire ma première résidence. Après quelques tâtonnements, j'arrive à monter des murs sur mes fondations et d'y installer un lit et quelques ateliers ainsi qu'un lieu pour cuisiner. C'est pas encore Versailles, je n'ai pas de toit, mais les quelques défenses que j'ai installées me donnent un sentiment de sécurité. Et il est déjà l'heure d'aller se coucher, je sens que je vais passer ma meilleure nuit depuis la sortie de l'Abri.

Demain, j'essayerai de me faire des amis...

 

Mon avis sur cette bêta

  • l'absence de PNJ. Pourquoi ?
  • le système de construction compliqué au clavier
  • encore pas mal de bugs mais bon, c'est la bêta
  • une aventure et des possibilités incroyables
  • encore plus si on joue avec des amis
  • ressemble énormément à un Fallout 4 en ligne que j'attendais

Une bêta compliquée, mais quel bonheur de retrouver l'univers de Fallout avec de nouvelles aventures. Malgré tout, j'espère que ce jeu trouvera son public et que des communautés se créeront  pour animer ce monde. Pour ceux qui sont fans des mondes ouverts bac à sable et de l'univers de Fallout, il y a vraiment de quoi bien s'amuser avec des ami. En solo, et un peu comme The Division, le jeu risque d'être rapidement limité si rien ne force les joueurs à se mettre ensemble.

Pré-commandez dès maintenant avec CD Keys pour ne pas rater le lancement


Jeux du moment

>> Liste complète <<