Publicité

Deiland – Le Petit Prince vous invite

Librement inspiré du plus célèbre des Petits Princes, Deiland est un jeu d'aventure/survie sandbox développé par le studio espagnol Chibit et édité par 101XP. Une histoire qu'Antoine de Saint-Exupéry n'a pas écrite et qui n'attendait qu'à être inventée.

Immédiatement, dès l'interface, les graphismes et l'ambiance emmènent dans une autre galaxie, avec des dessins d'une grande qualité donnant l'impression d'ouvrir un livre d'illustrations pour enfants. Un seul mode, je lance donc la partie, et je me retrouve en compagnie d'un jeune garçon nommé Arco sur sa petite planète ronde toute verte nommée Deiland. Ma première tâche consiste à récolter des baies.

Jouable uniquement au clavier, la prise en main n'est pas forcément très évidente et oblige à passer le clavier en QWERTY malgré une traduction intégrale en français. L'habitude est tenace de fermer les fenêtres avec la touche Echap alors qu'ici elles se ferment avec Q. De plus, les actions se valident avec la touche Espace, et non au clic. Après quelques minutes de jeu, il devient plus facile de lâcher son mulot, même si les habitudes reviennent vite.

Grâce à cette nourriture ramassée puis consommée, je remplis ma jauge de faim affichée en haut à gauche, à côté du portrait et de ses trois autres jauges : la vie (rouge), la fatigue (bleue) et l'expérience (jaune).

Soudain, surprise, une visiteuse atterrit sur ma planète ! Mûn est une exploratrice de la Patrouille Interstellaire et elle est très enthousiaste de découvrir mon petit coin de paradis. Elle me donne divers conseils sur la meilleure façon de survivre en pleine nature et me gratifie de nouvelles recettes en récompense des quêtes que j'accomplis pour elle.

Avec Mûn, j'apprends à créer les outils de base. Il y a la binette pour planter et récolter des ressources dans la terre. Je m'en sers ainsi pour faire pousser des graines de produits comestibles dans mes champs, que je peux directement manger (comme les carottes) ou modifier pour obtenir des produits avancés (comme le blé que je transforme en pain ou le tournesol dont j'extrais l'huile). Puis la hache pour abattre les arbres et obtenir du bois, et la masse pour récupérer de la pierre et du métal des rochers, mais également pour construire de nouveaux éléments.

Je dépose des puits pour exploiter plus de champs et les arroser, et j'enchaîne avec un feu de camp pour régénérer ma vie. Car malheureusement mes activités ne se résument pas à de l'agriculture et à de la construction pacifique, ma planète est aussi la cible d'attaques régulières de petits monstres contre lesquels je dois me défendre. Ils n'ont fort heureusement pas beaucoup de points de vie et les combats limités à appuyer sur Espace au bon moment sont vite réglés.

Des événements aléatoires se déclenchent, mon Petit Prince n'a jamais le temps de s'ennuyer quand il ne dort pas pour régénérer son énergie. Il y a les graines à récupérer qui tombent des arbres, les champs à récolter puis à resemencer. Des champignons poussent sur la planète, qu'il faut trouver et cueillir avant qu'ils ne disparaissent. Les nuages se contrôlent et se placent au-dessus des arbres ou des cultures pour en accélérer la pousse. Ensuite, les retombées de météorites nécessitent de positionner la planète de façon à ce qu'ils n'endommagent rien. Le mode de visualisation global de la planète est essentiel pour mener à bien ces tâches, un excellent moyen de localiser l'endroit où il faut se rendre sans forcément faire le déplacement.

Je reçois souvent la visite régulière d'autres visiteurs de l'espace qui me demandent de leur fournir diverses marchandises après avoir obtenu mon autorisation d'atterrir (je dois pour ça leur allouer un espace atterrissage depuis la vue globale de la planète).

J'apprends grâce à eux à produire du tissu ou encore à pêcher.

 

Je peux ainsi leur vendre le fruit de ma production et, grâce à l'argent récolté, leur acheter des produits complémentaires que je n'arrive pas à produire en quantité suffisante.

Mes bâtiments évoluent, mes champs, ma maison, puis mes outils, ce qui me débloque l'accès à toujours plus de possibilités : une cuisine, un atelier, un atelier d'alchimie.

Et grâce à toutes ces activités, Arco gagne des niveaux, qui me laissent à chaque fois le choix de le faire progresser sur l'une de ses capacités.

Mais un autre mystère réside dans les entrailles de la planète même... La planète serait-elle vivante ? Quelle est donc l'utilité de cet étrange autel aux cristaux ?

Charmant et féerique, Deiland embarque sur une autre planète, dans un jeu de survie mignon adapté à tous les âges et très accessible. Ne présentant pas de réelles difficultés, cette aventure rafraîchissante se consomme sans modération, pour une petite bulle de bonheur simple, basée sur une formule pas forcément des plus originales, mais qui est présentée ici dans une version très  propre. Un bel hommage rendu à l'oeuvre de Saint-Exupéry !

 

Tentez de gagner une clé Steam !


Jeux du moment

>> Liste complète <<