Publicité

HyperX – Combo Clavier – Souris – Tapis

Aucun gamer ne pourra dire le contraire, un bon matériel est la base. Division de Kingston, HyperX propose des produits taillés pour les hautes performances, et notamment des périphériques gaming.

J'ai ainsi pu tester un pack de trois de leurs derniers produits :

  • Le clavier Alloy Elite RGB
  • La souris Pulsefire Surge
  • Le tapis Fury S

Note : le test s'est fait sur 5 jours d'utilisation quotidienne, plusieurs heures par jour.

 

Alloy Elite RGB

Au déballage, rien que le poids fait bien sentir que l'on a un produit de qualité. Les matériaux utilisés sont ultra agréables au toucher et avec un poids pareil, peu de risque qu'il bouge sur le bureau. Un repose-poignet amovible est aussi présent, assez rigide, mais la matière n'est pas du tout gênante lors de sessions prolongées. J'ai même plutôt tendance à l'oublier, ce qui est un bon point. Bien sûr, c'est un clavier mécanique, donc le principal inconvénient est le bruit. Ne vous amusez pas à taper dessus alors que votre copine/copain dort dans la même pièce ou juste à côté ou vous risquez de vous prendre un savon !

Sur la façade, on retrouve bien sûr les touches habituelles d'un clavier AZERTY, avec quelques raccourcis multimédia (avance-retour, pause, coupure et contrôle du son), ainsi que trois raccourcis spécifiques au clavier, permettant de régler/désactiver les effets lumineux. J'aurais néanmoins aimé avoir en plus quelques raccourcis personnalisables.

Petite astuce que j'ai trouvée bien sympathique : il est possible de changer les touches incontournables des jeux (ZQSD et 1-4) pour les remplacer par des touches à l'effet aluminium et avec un revêtement différent, bien pratique pour retrouver ses touches très rapidement.

Parlons des effets lumineux ! C'est le principal attrait justement de ce clavier, qui promet une personnalisation des lumières extrêmement poussée. Et clairement, le contrat est rempli. Le logiciel NGenuity permet de configurer les effets lumineux (du clavier, mais aussi de la souris d'ailleurs). Il est ainsi possible de choisir des profils préétablis, ou encore de sélectionner manuellement la façon dont les touches vont s'allumer. Et pour vous dire à quel point la personnalisation est poussée, c'est que vous pouvez manuellement choisir une couleur pour chaque touche. Le champ des possibilités n'a de limites que votre imagination !

 

Pulsefire Surge

Après avoir sorti la souris de son emballage, la première chose qui m'a frappé, c'est sa légèreté (100g) mais aussi son apparente solidité.

De même que son copain le clavier, elle bénéficie d'effets lumineux personnalisables, sur un anneau faisant tout le tour de la souris. Là encore, grâce au logiciel NGenuity, les possibilités sont très nombreuses. Couleur unique qui s'affiche, changement de lumière régulier avec plusieurs styles (respiration, vague, etc). On peut même carrément appliquer un effet de vague, qui va faire tout le tour de la souris. Une vraie avalanche de couleurs. Alors oui, clairement, ça reste du gadget, ce n'est pas ça qui va améliorer les performances. Mais je trouve ça joli, moi !

Le logiciel ne propose bien sûr pas que les effets lumineux. Il est aussi possible via son interface de régler la sensibilité de la souris (5 réglages peuvent être enregistrés), mais aussi créer ses macros.

Les performances, justement, parlons-en ! Après tout, c'est surtout ça qui va intéresser le joueur. Et bien, elles ne sont clairement pas en reste. Embarquant un capteur Pixart 3389, la Pulsefire Surge propose une résolution jusqu'à 16 000 DPI. Les interrupteurs Omron promettent jusqu'à 50 millions de clics !

L'utilisation de la souris au quotidien est plutôt agréable. Les dimensions sont assez petites (12cm de longueur pour 6 de largeur), mais moi qui d'ordinaire aime les souris assez imposantes, cela ne me gêne pas outre mesure et j'ai même envie de dire que je risque de continuer à l'utiliser et à remplacer ma bonne vieille Steelseries par celle-ci, c'est dire ! Par contre, ne vous attendez pas à des tonnes de boutons. Ici, c'est le strict nécessaire : clic gauche et droit, molette, réglage des DPI et deux boutons sur la tranche. Mais après tout, c'est bien suffisant !

 

Fury S

Une souris, c'est bien. Mais avec un tapis de bonne qualité, c'est encore mieux !  Bon... je vous avoue qu'au déballage, je me suis demandé si on pouvait qualifier ça de tapis de souris ! En effet, un tapis de quasiment 1m de long (90cm pour être précis), c'est presque un tapis de bureau !

Je vous rassure tout de suite, la gamme Fury S propose en tout quatre tailles différentes :

  • 29x24
  • 36x30
  • 45x40
  • et donc 90x42.

De quoi s'adapter à toutes les tailles de bureau ! La glisse avec la souris est extrêmement fluide, mais en plus, la sensation au toucher est vraiment agréable. En effet, sur certains tapis, le poignet a tendance à ripper sur la surface tandis qu'avec le Fury S, je n'ai ressenti aucune gêne. Le seul inconvénient que j'ai pu trouver est la poussière qui a tendance à s'accumuler un peu plus facilement dessus. Un inconvénient facilement contournable avec un petit coup d'aspirateur régulier.

 

Conclusion

Sans être un expert des produits dédiés au gaming, j'ai pu depuis quelques années essayer pas mal de produits, mais je n'avais encore jamais eu l'occasion de tester du matériel estampillé HyperX. Et j'avoue le regretter un peu, tellement ce pack m'a convaincu. Bien sûr, il faudra attendre de voir si le matériel tient le coup à l'usage, mais les matériaux utilisés donnent une forte impression de solidité et de fiabilité.


Jeux du moment

>> Liste complète <<