Publicité

while True: learn() – Créez et testez votre IA

Aujourd'hui disponible en accès anticipé, j'ai eu l'opportunité de jouer en avant-première à ce jeu au nom qui fleure bon le développement, while True: learn() (que l'on peut traduire par "tant que c'est sur le marqueur vrai, apprenez") !

Le lancement de la partie passe par le choix d'un pseudo depuis le menu principal qui ne présente qu'un seul mode.

 

Après la présentation d'une coupure de journal, le premier niveau débute immédiatement, sans autre information. Je me retrouve lâchée dans le monde terrible de l'intelligence artificielle, inquiète à l'idée de créer une nouvelle race Cylon.

En cliquant un peu partout, je comprends que je me trouve face à mon premier élément de programmation extrêmement simple : 10 carrés rouges et 10 carrés bleus vont arriver de la gauche, il me faut les dispatcher vers les sorties à droite, avec pour chacune au moins 8 carrés avec une précision de 100%. J'utilise mon système expert, qui prend 1 seconde de réflexion pour chaque carré. Il est indiqué en haut que j'ai 35 secondes pour exécuter la résolution, donc tout ira bien pour mes 20 carrés, qui devraient être rangés en environ 20 secondes.

Une fois satisfaite de ma solution, je la teste. En bas, j'ai la possibilité d'accélérer le processus, ce qui peut être utile pour voir rapidement un résultat, mais pas forcément le plus évident pour diagnostiquer les erreurs d'aiguillages. Si le test est concluant, je peux lancer le déploiement, ce qui a un coût en ressources serveurs, qui grèvent donc les bénéfices finaux de ma récompense.

 

Les niveaux s'enchaînent, plus ou moins compliqués, tous sur le même principe simple d'amener des éléments de la gauche vers la droite. Une troisième couleur, le bleu, vient être triée, je mets donc en cascade deux systèmes experts pour sortir dans un premier temps les carrés rouges, puis les carrés verts, avant de les emmener vers la sortie, tandis que je dirige vers la poubelle les carrés bleus inutiles. Niveaux après niveaux, mes solutions se trouvent sauvegardées en blocs et deviennent des blocs personnalisés (Custom Nodes) réutilisables tels quels par la suite (donc je n'ai pas besoin de recoder la partie "je ne sélectionne que le rouge" dans notre cas).

 

Puis, en complément des couleurs, se rajoutent les formes : ronds, carrés, triangles.

Jusqu'à finalement devoir combiner formes et couleurs, pour des résolutions toujours plus compliquées, avec des nœuds personnalisés et des éléments simples, à tel point que la place vient à manquer à l'écran !

En complément des niveaux classiques, il existe un système de sociétés qui offrent des bénéfices réguliers. Après quelques jours de travail, ma première startup me contacte avec un boulot pour moi. Là, il n'y a aucun objectif indiqué. Mais plus le programme sera intelligemment réalisé, moins il coûtera en ressources serveurs, moins il y aura de surcharge potentielle et plus il rapportera d'argent. A la fin de chaque semaine, les startup paient en fonction des résultats, avec plus ou moins de succès. Heureusement, pour comprendre les éventuels soucis, des graphiques décrivent les performances en fonction de l'argent généré, du nombre d'utilisateurs et de la surcharge. Vous pouvez ainsi voir sur la droite que j'ai procédé à un changement pour régler le problème de surcharge qui a bien baissé (entraînant des bénéfices sur la période suivante).

Sur cette même capture d'écran à droite, vous pourrez voir également l'email lié au système de primes, des sommes d'argent qui arrivent ponctuellement et viennent fort agréablement remplir les caisses sans rien avoir à faire !

Que faire avec tout cet argent récolté ? Investir pour plus d'efficacité, bien sûr ! La boutique se présente en trois onglets :

Les apparences de chat sont absolument obligatoires... ou pas ! Pauvre bête, le seul ami de notre développeur esseulé qui dort sur son écran (ah, le bon temps des écrans à tubes cathodiques et du chat qui roupillait là- haut, avec la queue qui balayait l'écran toujours au plus mauvais moment). Malheureusement pour notre boule de poil, il se révèle plus prioritaire d'acheter les améliorations pour réussir à compléter les programmes toujours plus difficiles. Ne serait-ce qu'augmenter la vitesse de traitement des nœuds de 5% qui offre une ou deux secondes supplémentaires : la différence entre un niveau réussi ou non !

Avec un background de développeuse, j'aime toujours autant ces puzzles qui me permettent de remettre en application ce que j'ai pu apprendre sur les réseaux de neurones à l'université. Bien sûr, le jeu s'adresse aussi aux néophytes du développement et, même s'il manque d'un petit tutoriel, des "?" à côté de chaque élément explique son comportement dans le détail. De toute façon, les tests sont illimités, donc rien n'empêche de positionner les choses sur la grille pour voir ce qu'ils font. Déduction et logique sont les qualités essentielles à posséder pour s'en sortir. Si vous n'avez pas peur d'un défi qui risque d'occuper plus d'une de vos soirées, alors je vous le conseille sans hésiter.

Petite anecdote concernant le prix : tous les joueurs ayant participé à l'alpha ont pu acheter le jeu sur le principe de "payez ce que vous voulez". Ils ont fait la moyenne des sommes versées pour définir le prix de vente actuel.


Jeux du moment

>> Liste complète <<