Publicité

Opticale – Une alternative fantastique à Pokémon Go

Lassés par Pokémon Go, vous recherchez un nouveau jeu en réalité augmentée ? Alors, faites attention, car vous pourriez vous laisser happer par l’univers féerique d’Opticale.

L’histoire débute à travers une cinématique plutôt soignée et pose d'emblée une question qui éveille la curiosité de n’importe quelle personne une peu rêveuse : comment expliquer que l’on retrouve des traces de créatures extraordinaires aux caractéristiques similaires dans les mythologies de civilisations diverses de par le monde ? Cela malgré la séparation dans le temps et l’espace de ceux  et celles qui en contaient les histoires.

Opticale donne une réponse : toutes ces créatures proviennent d’un monde parallèle, le Monde Astral, qui a inspiré nos légendes et mythologies depuis la nuit des temps, à travers de rares contacts avec le nôtre. Grâce à une nouvelle technologie qui très commodément s’installe sur nos téléphones portables (et qui porte le nom du jeu), il est désormais possible de traverser la frontière séparant nos deux mondes pour partir explorer ce si mystérieux Monde Astral.

La partie débute par la création d’un avatar, qui peut être de plusieurs classes, offrant différents bonus et avantages. Même si les noms sont ici restés en anglais, vous remarquerez que l’intégralité de l’interface est, elle, bien traduite en français.

Les créatures se trouvent, comme sur n’importe quel jeu de réalité virtuelle, en se promenant et en scannant les environs avec son Opticale. Les couleurs sont alors totalement modifiées, donnant une impression irréaliste très bien rendue (mes bougies sur mon plan de travail sont jaunes et rouges). Une fois une créature trouvée, il faut rester sur elle un certain temps, en la suivant depuis le téléphone portable pour la récupérer dans l’appareil.

Puis une fiche donne tous les détails sur la bestiole, avec une grande encyclopédie réveillant le collectionneur caché en chaque joueur.

Comme le Monde Physique, le Monde Astral possède des territoires distincts et variés. Ces différentes zones abritent des créatures de toutes sortes et de toutes tailles. Elles vivent sur terre, dans la mer ou dans les airs et nous sont pour la plupart encore inconnues. Mais d’autres sont semi-astrales et s’attachent à un endroit spécifique de notre monde, ne pouvant alors être trouvées qu’en ces lieux . Par contre,  n’habitant pas à côté de Paris, de Venise ou du Loch Ness, je n'ai pas pu tester. Mais peut-être un jour !

Une fiche de profil résume les réalisations effectuées, avec un suivi et un système de rangs.

Et si vous vous posez la question, la boutique est bien optionnelle, elle vous permettra d’avoir des raccourcis, comme acquérir des points d’explorateur (à dépenser pour se perfectionner dans la chasse des créatures) ou encore obtenir plus de batteries pour utiliser son Opticale, rien que vous ne pourrez obtenir en jouant.

Je n’ai pour le moment qu’effleuré les possibilités de l’application, mais l’univers travaillé et la réalisation très soignée du studio Furinkazan, une startup basée à Lausanne travaillant déjà depuis 3 ans sur ce titre, promettent de grandes choses pour cette application totalement gratuite que vous pouvez dès à présent installer sur votre téléphone :

Pour conclure, de magnifiques images conceptuelles issues du kit que je voulais absolument partager avec vous.


Jeux du moment

>> Liste complète <<