Publicité

Super Hydorah – Un shmup old school

Super Hydorah est un Shoot'em up (shmup pour les intimes) horizontal old school prenant clairement exemple des shmup sortis sur arcade et consoles de l'époque 80-90. Son gameplay est vraiment un mélange de beaucoup d'excellents shoots de l'époque, mais n'est pas pour autant une copie bête et méchante.

 

On embarque !

Vous êtes aux commandes d'un vaisseau au look inspiré de Vic Viper (le vaisseau de Gradius) et vous devrez survivre aux niveaux qui vous seront présentés. Si vous avez été habitué à voir et/ou à jouer à des Shoot'em up de type "Danmaku" (vous savez, ces shoot où l'écran est inondé d'une pluie de plusieurs centaines de tirs ennemis) ne vous fiez pas au "manque" de tir des shoots à l'ancienne, Super Hydorah est difficile et une mort équivaut à perdre une partie de sa puissance et à retourner au dernier checkpoint.

Côté gameplay, après le niveau faisant office de tutoriel, chaque début de niveau vous demandera de choisir une arme, une arme secondaire et une arme spéciale.
Une fois en jeu, le vaisseau se prend en main très simplement : stick/croix/touche du clavier pour bouger, un bouton de tir, et un bouton de tir spécial et c'est parti! Certains ennemis feront tomber des petits orbes qui changeront à intervalles réguliers d'une couleur à une autre, l'une augmentera la puissance de votre arme principale et l'autre l'arme secondaire; et si vous prenez un orbe, alors que vous êtes au maximum, cela montera votre score. Un autre orbe plus rare pourra aussi tomber, plus gros et offrant le choix entre trois icônes :

  • un bouclier qui permet de résister à une touche,
  • une autre couleur pour être plus rapide,
  • la dernière vous donnant une charge d'arme spéciale.

Finalement à chaque fin de niveau, lorsque le boss sera vaincu, il vous sera donné un nouveau jouet pouvant être une arme, une arme secondaire, une arme spéciale ou autre…

 

Difficile mais pas trop punitif

Emprunté de Darius, vous aurez la possibilité de choisir également vos niveaux, certains sont plus difficiles que d'autres et certains des niveaux ne sont même pas sur la "route" vers la fin du jeu. Chacun des niveaux possède également un secret.
Pour ce qui est de la mort, elle est simple : un tir, une rencontre avec un obstacle et vous voilà avec une vie de perdue! Lorsque vous perdez une vie, vous perdez également une partie de vos deux jauges et revenez au dernier checkpoint. Lorsque vous perdez tous vos "continue", vous devrez recommencer le niveau du début ou bien en choisir un autre.

Le jeu est dur, mais pas cruel pour autant: par exemple vos "continue" sont illimités et le jeu sauvegarde votre progression. Il est tout à fait possible de vous arrêter de jouer au niveau trois et  de revenir plus tard.

 

En quelques mots

Graphiquement, le jeu fait son travail et retranscrit bien l'époque des shmup 16/32 bits de l'époque, et, pour la partie musique, le jeu fait un travail tout aussi excellent.

Et pourquoi "Super" ? Et bien c'est là aussi une référence évidente au jeu sorti à l'époque, particulièrement sur la console de Nintendo. Mais il existe bel et bien un jeu nommé simplement Hydorah, sorti en 2010 et ayant eu un développement de 3 ans. Hydorah est en gros une version beta Deluxe de Super Hydorah et sa particularité est qu'il est gratuit et donc vous permettra, si vous n'êtes pas sûr d'aimer, de tester le gameplay et certains niveaux.


Jeux du moment

>> Liste complète <<