Publicité

Les Templiers de l’Aube – Un Serious Game historique

À l'occasion de la Paris Games Week, certains de nos membres ont eu l'opportunité de rencontrer la superbe équipe derrière le Serious Game historique, les Templiers de l'Aube. Intriguée, je me suis lancée dans l'aventure disponible gratuitement en ligne depuis templiersdelaube.com.

Nous sommes en 2241 et nous venons d’être contactés par l’Agence de Maintien de l’Authenticité temporelle. Notre mission est simple : aller en terre de Champagne, au 12e siècle, s’infiltrer dans l’ordre des Templiers et aller à la recherche du fameux trésor perdu de cet ordre.

Après avoir enfilé la combinaison munie d'un module spatio- temporel et avoir reçu quelques leçons et conseils d'un instructeur, nous voici transportés en une forêt où un pauvre paysan a la peur de sa vie en voyant apparaître un être étrange. Bien entendu, il aurait peut-être fallu changer la tenue vestimentaire avant de se pointer au Moyen Âge... Dans un costume de paysan cette fois, nous taillons la bavette avec ce brave paysan, puis avec un garde aux portes de la bonne ville de Troyes. De quête en quête, nous rencontrerons le tavernier de l'auberge louche de la ville, un musicien des rues qui accepte de nous céder une flûte, bluffé qu'il est par nos connaissances en musique !

Un peu plus tard, nous serons en contact avec le chef cuisinier des popotes du château qui lui sera ébaubi de nos prouesses culinaires (safran, brouet, hypocras, etc. n'ont aucun secret pour nous grâce aux quiz que nous gagnons de main de maître), puis avec un couple de nobles qui nous accueille en leur château où se tient une fête et, enfin, avec le Grand Maître lui-même, le créateur de l'ordre des Templiers, Hugues de Payns. Un peu d'interrogation de ma part d'ailleurs lors de cette dernière rencontre. Puisqu'on vient de nous dire, à la mission 10, que le grand Maître avait quitté le château et qu'à la mission suivante, nous sommes à la commanderie des Templiers ! Pas très bien compris comment nous y étions arrivés… Mais bon, nous venons du futur, peut-être que la téléportation existe ?

D’une façon générale, les soucis d’anachronismes me posent souci. Certes, je veux bien croire que le changement de costume soit suffisamment crédible pour que les braves habitants de Troyes pensent avoir affaire à une étrangère qui débarque. Mais, sauf exception (« musique classique » ou « un petit air de rock »), il n’y a pas assez de traits indiquant que notre personnage vient d’un futur très, très lointain. Ou alors il est drôlement doué !

Les quiz sont d’une désarmante facilité pour des adultes, d’autant plus comme moi avec une bonne connaissance du sujet, et donc les questions posées par le garde, le chef cuisinier, le maître des Templiers, sont bien faciles à résoudre. De toute manière, les possibilités de dialogues sont en général limitées à 2, voire 3 options et il faudrait être assez stupide pour se demander ce qu’il faut prendre.

Du côté des graphismes, les personnages sont statiques, avec quasiment la même tête (il n’y a que la barbe ou l’absence de barbe qui les différencie), réduits à une silhouette en pied joliment coloriée. D’ailleurs tout est joli, propre, on cause bien. Même les décors sont tout proprets. Avec, en arrière-pensée, une volonté pédagogique affirmée. Comme dans les livres d’histoire du vieux temps. Où pour ne pas choquer les enfants, on aseptisait l’âpreté des faits. Tout cela manque singulièrement de chair, de réalisme, de vie tout simplement !

L’intention est bonne, très bonne même, de vouloir créer un jeu pour faire connaître le passé historique de l’Aube et particulièrement les monuments templiers de la région de Troyes. C’est l’opportunité de toucher un nouveau public, mais pourquoi diable ne pas avoir utilisé cette richesse patrimoniale pour nourrir ne serait-ce que l’environnement dans lequel évolue notre personnage ?

En tout cas, il ne reste plus qu’une chose à faire une fois ce jeu terminé : fermer l’ordinateur pour aller se promener là-bas pour (re) découvrir tous ces décors dans la vraie vie, avec un peu plus de chaleur et d’humanité. Mais peut-être est-ce le but ?

Le jeu est disponible gratuitement en ligne :

Templiers de l'Aube


Jeux du moment

>> Liste complète <<