Publicité

Darkestville Castle – Présentation et guide d’une désopilante aventure démoniaque

Darkestville Castle est un point-and-click en 2D, développé par les argentins de EPIC LLama, s'inspirant des classiques du genre comme Monkey Island et Day of the Tentacle. Vous trouverez en fin d'article le guide complet du jeu, où je vais au plus vite jusqu'à la fin du jeu: parfait si vous vous trouvez bloqué à un moment! Si vous rencontrez un souci et que vous restez bloqué malgré tout, n'hésitez pas à poster la question en commentaires.

 

Histoire

Nous incarnons Cid, un démon qui est arrivé bébé dans une tranquille petite ville nommée Darkesville. Il a grandi, accomplissant ses forfaits de démons et semant la zizanie chez les habitants de la ville.

  

Son ennemi juré est Dan Teapot, un petit bonhomme à lunettes qui un jour décide qu'il est de trop ! Il coince le démon dans son château le temps qu'arrivent les chasseurs de démons qu'il a engagés. Cid vit ses derniers instants s'il ne réussit pas rapidement à sortir de son château devenu une prison.

Cela est l'occasion de présenter la première énigme consistant à remettre en marche le piège machiavélique qui est devant la porte afin de faire tomber Dan dedans pour sortir. Avec tout le bric-à-brac que Cid collectionne dans son château, une promenade de santé !

 

Gameplay

Qui dit point-and-click classique, dit interactions. Tous les objets utiles d'une scène sont identifiés par de petites têtes de mort en cliquant sur le point d'exclamation en haut à droite de l'écran:  très pratique pour vérifier que l'on n'a rien oublié dans le décor!

Ces objets ont trois actions possibles : prendre, regarder et discuter. Peu importe la chose, vivante ou non. Bien sûr, Cid refusera de parler à des bidules inanimés, même s'il aura parfois des surprises ! Car oui, il y a des végétaux qui causent dans ce monde démoniaque.

Lors des discussions avec les PNJ, pour ne pas perdre de temps, il est possible de zapper les dialogues en cliquant gauche, ce qui évite de casser le rythme. De même, pour passer d'une scène à l'autre, inutile d'attendre que le personnage marche jusqu'à la sortie, la carte de la zone s'en charge dès le double-clic sur la flèche identifiant la sortie.

L'inventaire s'ouvre soit en cliquant sur le coffre en bas à gauche, soit en utilisant la roulette de la souris. Les objets sont rangés par ordre de récupération et peuvent être combinés tout simplement en cliquant sur un objet, ce qui l'emmène, puis en cliquant sur un autre objet. Tout objet peut ainsi être également emmené dans le monde et utilisé sur les objets interactifs. La petite icone en bas à droite de chaque image  permet au personnage d'observer l'objet et d'en tirer certaines conclusions nécessaires pour la suite.

 

Graphismes et ambiance

Darkestville Castle est entièrement en 2D avec des décors assez statiques, dans le pur style des jeux d'aventure en point-and-click. Il n'y a généralement que quelques éléments qui bougent, comme un serveur qui sert des verres, des nuages dans le ciel ou un joueur d'échec qui avance sa pièce. Et toujours de façon cyclique. Même si cela peut paraître limité, cela marche pourtant bien avec des décors aussi sublimes qu'irréalistes.

L'humour est omniprésent, avec des personnages atypiques aux dialogues croustillants. Personne ne se prend au sérieux et cela fonctionne !

La musique n'est pas en reste, enjouée bien qu'un peu répétitive au bout d'un moment, elle s'intègre parfaitement à l'univers coloré et décalé du titre.

 

Guide complet

Vous êtes coincé dans votre progression ? Alors voilà pour vous la progression intégrale des trois chapitres du jeu.

 

Conclusion

En mode exploration, comptez environ cinq à sept heures pour terminer les trois chapitres du jeu intégrant de nombreux puzzles à travers douze niveaux. L'histoire est bien menée et la progression reste évidente grâce à des dialogues intelligemment amenés. Même s'il y a bien des moments où il est difficile de comprendre comment obtenir les bons objets, je n'ai pas eu ces instants de doute habituels au genre où je ne sais tout simplement plus ce que je dois faire ou trouver. Je conseille sans hésiter Darkestville Castle à tous les habitués du genre qui n'ont pas de souci en anglais (le jeu n'est pas traduit). Avec un petit côté Deponia que j'adore, j'ai en tout cas pour ma part passé un excellent moment en compagnie du truculent Cid qui a de petits côtés de Rufus !


Jeux du moment

>> Liste complète <<