Publicité

Last Day of June – Une expérience bouleversante

Last Day of June est un jeu d’aventure contemplatif décrit par le studio comme une expérience cinématographique. Je vais essayer de limiter au maximum les révélations dans l’article qui suit, mais il y en aura malgré tout, notamment sur le début du jeu. Si vous préférez conserver la surprise intégrale, vous pouvez directement sauter à la conclusion.

 

Un couple heureux

Nous commençons notre aventure en découvrant un couple heureux sur le bord d’un lac, Carl et June. La jeune femme est en train de dessiner et nous contrôlons Carl tandis que le générique continue de se dérouler. Il peut se déplacer librement dans le magnifique paysage entièrement dessiné en trois dimensions. En explorant un peu les alentours, je trouve une fleur que je ramasse et ramène à June. Elle la prend avec joie et la met derrière son oreille.

La musique est douce, le lac clapote, tout est fait pour mettre dans l’ambiance joyeuse de cette fin d’après-midi parfaite entre deux amoureux. Il n’y a aucune parole compréhensible, pas de mots prononcés, les personnages s’exprimant par onomatopées et expressions dans la voix, et cela tout du long.

June a froid, alors Carl va chercher son gilet dans la voiture. Puis le jeu saute à une autre époque (quelques heures auparavant comme nous le découvrirons peu après), nous sommes toujours en compagnie de Carl et de June, mais dans leur maison. Carl fait une sieste lorsqu’un vieil homme apporte à June un paquet-cadeau contenant quelque chose qu’elle prévoit d’offrir à Carl. Impatiente à l’idée de lui offrir sa surprise, elle batifole dans la maison à la recherche du meilleur endroit possible, lorsqu’elle tombe sur une photo du lac encadrée, sans doute l’endroit de leur première rencontre. Alors elle décide d’emmener Carl pour un pique-nique à son réveil.

Sauf que différents événements au village durant leur absence font qu’un petit garçon se trouve au milieu de la route... Nous conduisons la voiture...

Et c’est le drame, la voiture part dans le décor en tentant d’éviter le garçon au ballon. Nous nous réveillons avec Carl, dans un fauteuil roulant, seul.

 

Souvenirs

Grâce aux peintures de June, Carl est en mesure de manipuler le passé pour changer les choses, espérant sauver sa femme adorée de son terrible destin.

Nous interprétons à chaque fois le personnage concerné par la situation et cela débute par le petit garçon. Il va falloir trouver une autre solution pour qu’il s’amuse sans terminer au milieu de la route lorsque passera la voiture de Carl et de June.

Sauf qu’il n’y a pas forcément grand monde, qui a le temps pour jouer avec lui et le tenir occupé... Au fur et à mesure, en trouvant des alternatives à l’histoire initiale, les choses vont se dérouler différemment et la conclusion impliquer d’autres personnages, créant d’autres situations aussi tragiques.

Nous interprétons en tout quatre personnages : un petit garçon qui veut jouer, une jeune femme qui déménage du village, un homme riche et son chien qui tente de récupérer une médaille volée par un oiseau et un grand-père.

Et chacun, à sa manière, se trouve lié à la fin tragique de June.

 

Collections

Des souvenirs sont à récupérer un peu partout dans le village, débloquant des cartes postales sur le passé des personnages qui ont tous une histoire riche et compliquée dans ce village. Pour tous les obtenir, il est nécessaire de rejouer à plusieurs reprises chacun des personnages, les souvenirs étant cachés derrière des portails que seul un personnage est en mesure d’ouvrir. Il m’en manque malheureusement quelques-uns, ayant été surprise par la fin qui perturbe tout, rendant impossible la récupération des souvenirs.

 

Conclusion

Last Day of June est un magnifique jeu narrant une sombre histoire et posant la question ultime : que feriez-vous pour sauver celui ou celle que vous aimez ? Carl va en tout cas tout essayer et tenter toutes les solutions possibles pour changer le destin de June. L’histoire est belle, mais triste, je ne vous conseille donc pas d’y jouer si vous êtes déjà en mode déprime, cela ne va rien arranger.

Ce qui m’a le plus gêné, c’est que nous sommes souvent plus spectateurs que joueurs, notamment dans la première partie. La seconde offre plus d’opportunités, mais même là il y a des cinématiques parfois un peu longues qu’il est impossible de passer. Cela est d’autant plus agaçant lorsqu’on la revoit pour tester un souvenir, ou juste parce qu’on s’est trompé. Il y a certes des raccourcis une fois en jeu pour directement se rendre à la fin d’une journée, mais rien pour ces cinématiques, cassant le rythme. Et même ainsi, le jeu est plutôt court, il m’a fallu environ cinq heures pour tout boucler et atteindre la conclusion. Un jeu qui en plus n’offre que peu d’options de rejouabilité une fois l’histoire connue.

Mais ce ne sont que des détails qui n’entachent que bien peu le plaisir de cette belle découverte. Une histoire dont je me rappellerai pendant longtemps, entre la vie et la mort. Le jeu est disponible sur Steam et PlayStation 4 à 19,99 €.

 CATEGORIE : Aperçu jeu PC
 JEU : Last Day of June
Studio :
Editeur :
Genre : ,
Plateforme : , ,
Date de sortie : 2017
    

Commandez ce jeu, ou n'importe quel autre produit, en cliquant sur ces liens, et vous aidez Game-Guide en vous faisant plaisir !

 Auteur
Créatrice de Game-Guide, je suis passionnée par tout ce qui touche à la science-fiction ou la fantasy, que ce soit via les jeux vidéo, les séries, les films, les livres... N'hésitez pas à me contacter pour rejoindre l'équipe ou si vous rencontrez un souci sur le site.

Jeux du moment

>> Liste complète <<