Publicité

Distrust – Survie en milieu polaire

Dans la famille des jeux de survie, je demande Distrust. Le froid, la fatigue, la faim et les anomalies... je crois que vous allez pleurer des larmes gelées.

Histoire

Votre équipe et vous arrivez dans ce qui semble être une base polaire après un appel radio d'urgence. Seulement, lors de votre arrivée, vous êtes victime d'une anomalie et vous vous écrasez. C'est alors que votre aventure pour sauver votre vie commence.

Vous trouverez de nombreuses références à l'origine de la base et des anomalies tout au long de votre parcours du combattant. Après plusieurs parties, j'ai compris que les indices sont disposés de manière différente et que, pour essayer de tout comprendre, vous devrez recommencer plusieurs fois l'aventure.

 

Graphisme

Ici, nous avons un jeu réellement très agréable. Le rendu des zones enneigées, des bâtiments gelés et des décors différents sont tous très bien réussis, offrant une immersion immédiate et brutale dans ce jeu sans pitié. Les décors sont bien entendu assez similaires tout du long des niveaux, des bâtiments sombres et glacés, de la neige.. Mais vu le thème du jeu, le contraire aurait été étonnant.

 

Gameplay

En ce qui concerne le gameplay, il demandera aux joueurs d'assurer la micro-gestion des unités pour qu'elles soient le plus efficace possible car chaque instant est important. Et chaque moment oisif peut être pénalisant. La gestion des actions des personnages se fait via un système d'interactions avec l’environnement et de déplacement au clic. Simple et efficace.

Par contre, il faut bien comprendre une chose dès le début : chaque objet est précieux. On ne peut se permettre d'en utiliser à tort et à travers pour se réchauffer dans chaque lieu ou encore d'allumer un générateur simplement pour aller un peu plus vite dans la collecte. Le tout revient à faire un choix réfléchi entre rapidité et économie.

Pour finir le jeu, vous devrez atteindre la dernière zone et réussir l'objectif final... que je n'ai toujours pas découvert vu la difficulté grandissante (qui augmente d'ailleurs de manière un peu affolante). Survivre est un réel défi, surtout à cause des anomalies qui ont tendance à se multiplier quand l'un de vos personnages se repose. Anomalies qu'il est possible de tuer ou bien de capturer avec l'équipement adapté.

La génération aléatoire des cartes vous empêchera de monter un plan béton pour avancer plus vite. L'improvisation et la maîtrise des ressources présentes seront donc capitales pour réussir. A noter qu'en mode challenge, vous pourrez débloquer de nouveaux personnages ayant des bonus différents et des outils parfois salvateurs.

 

Survie

Vous devrez entre autres gérer vos trois barres vitales :

  • Chaleur corporelle : lorsque vous êtes dehors, ou dans des lieux non chauffés, avec des fenêtres ouvertes par exemple votre barre descendra plus ou moins vite en fonction de votre équipement (veste chaude, veste légère, tenue Hazmat) et baissera votre vie si jamais elle reste basse trop longtemps.
  • Endurance : votre personnage a besoin d’énergie pour avancer. Cette énergie est traduite par cette barre qui diminue avec le temps et se recharge par différents moyens (café, sommeil, barre protéinée) et baissera votre vie si jamais elle reste basse trop longtemps.
  • Satiété : votre jauge de faim ! Et, vu que le gras c'est la vie, il faut vous alimenter pour rester en vie et continuer d'avancer. Pour cela, il faut trouver différents aliments que vous pourrez cuisiner (sans quoi vous finirez empoisonné) ou pas. Certains aliments comme les friandises, les parts de cake sont consommables directement. Les autres devront êtres réchauffés via une gazinière. Encore une fois, une barre trop basse et votre vie en pâtira.

Mais d'autres choses peuvent vous handicaper lourdement : les saignements non-soignés, l’empoisonnement, les conditions aléatoires (vision nocturne, agressivité, insultes, boulimie, etc...) qui peuvent vous rendre la vie extrêmement compliquée.

 

Résumé

En résumé, je dirais que ce jeu vous offre une expérience assez bonne de survie en milieu arctique, le tout avec une bonne dose de science-fiction et une rejouabilité assez bonne grâce à la génération aléatoire des cartes. La difficulté étant un petit peu déroutante, on s'y fait malgré tout assez vite et l'on se laisse prendre dans l'histoire. Le seul petit point faible reste le scénario qui manque de profondeur à mon sens et dont on ne sait au final pas grand chose.

A noter que la version française du jeu devrait arriver d'ici quelques temps.


Jeux du moment

>> Liste complète <<