Publicité

Blackwood Crossing – Un joli jeu narratif

Deux orphelins se retrouvent embarqués dans l’étrange aventure proposée par le studio PaperSeven, un petit studio indépendant de Brighton en Angleterre.

Avant son lancement, j’ai eu l’occasion de tester le jeu et d’ainsi pouvoir le découvrir en avant-première. L’interface plutôt simple est très classe, avec peu d’options et des graphismes limités en noir et blanc.

Nous incarnons Scarlett qui se trouve, avec son petit frère Finn, dans un train. Les deux orphelins ne s’attendaient pas à ce que leur voyage les emmène dans le passé, à la découverte de certains de leurs souvenirs d’enfance.

Dans le train qui file, les grands-parents des enfants viennent à leur rencontre, des halos, des images scintillantes qui ressassent des moments passés. Il est important de prendre garde à bien écouter ce qu’ils racontent, car leurs phrases ne sont pas uniquement des éléments du scénario, mais ils font directement partie de la résolution de certaines des énigmes.

Il faudra par exemple sur l’une des premières énigmes (où j’ai d’ailleurs bloqué un moment) cliquer dans le bon ordre sur les fantômes, des gens que les enfants connaissaient, pour les rassembler entre eux (papi avec mamie, mère avec père...). Il n’y a pas réellement de gestion d’inventaire, et les actions sont pour ce que j’ai vu limitées à deux maximum par élément. Certaines énigmes sont plutôt simples, d’autres sont clairement moins évidentes. Et c’est d’ailleurs ce qui m’a manqué à plusieurs reprises : de l’aide. Je ne suis pas toujours la plus logique et je n’aime vraiment pas tourner en rond pendant de longues périodes juste à chercher où il faudrait bien que je clique pour avancer.

Heureusement, si jamais vous vous trouvez bloqué, à défaut d'une aide en jeu, les développeurs proposent sur leur chaîne un déroulement du jeu. Ainsi, vous pourrez trouver la solution à votre point bloquant et avancer malgré tout. À regarder par contre à vos risques et périls, car, forcément, cela va vous dévoiler beaucoup (beaucoup) d'éléments que vous voudrez certainement découvrir en jouant. Une vidéo donc à ne regarder que si vous bloquez et que vous désespérez de comprendre comment avancer !

Après avoir retrouvé les photos cachées dans la scène, vous allez devoir choisir l’ordre des mots. Vous bloquez ? Oui, j’ai eu du mal aussi, c’est :

Bluback, Wuboods, Fubor, Evuber

Il est difficile de vous en dire plus sur ce jeu sans vous en révéler trop... et ce serait vraiment dommage de vous gâcher l’histoire, car c’est le principal intérêt, comme toujours dans ce genre de jeux. Agréable, bien mis en scène et en musique, Blackwood Crossing est un jeu d’aventure contemplatif fidèle au style qui emmène dans l’imaginaire étrange d’une enfant, entre drames, amour et sombres secrets. Mon seul vrai reproche : le manque d’aide. Du coup, attendez-vous à souvent tâtonner (ça a du moins été mon cas). Si cela ne vous frustre pas, vous profiterez d’un beau conte qui fera vibrer votre corde émotive. Sinon, il serait peut-être plus sage d’attendre que quelques autres joueurs expérimentent la bête pour vous livrer un guide complet.

Le jeu est également disponible sur PS4 et Xbox One pour vous, joueurs consoles.

Blackwood Crossing fête son lancement avec un trailer spécial !


Jeux du moment

>> Liste complète <<