Publicité

Catomic – Un puzzle très miaou et addictif

Il y a quelques semaines, je recevais une lettre d’un... chat. Oui oui, vous avez bien lu, d’un chat !

Le développeur n’a pas tardé à me contacter et j’ai eu accès au jeu avant son lancement.

Un bref tutoriel explique le principe du jeu. Vous allez voir, cela parait compliqué, mais c’est plutôt simple après quelques minutes. Donc, au milieu en bas arrivent des pièces. Ici, ce sont des biberons. Cet élément est à positionner quelque part sur la grille et, si trois éléments au moins se trouvent reliés, ils vont évoluer.

 

Ainsi, si je place en bas à gauche un biberon, cela va se transformer en joli chaton blanc comme à droite. Les chatons blancs eux vont devenir des chats bleus.

Les chats bleus vont évoluer en écoles. Puis les écoles vont devenir des chats instruits (ceux avec les chapeaux d’étudiants sur la tête). Ils se combinent en université et, après, je ne sais pas trop, car je n’ai pas réussi à aller plus loin. Ceux avec les casquettes, (dans le coin à gauche) sont le produit de souris.

Mais il y a aussi des pièces assez embêtantes, comme le raton laveur qui boit le lait des chatons ! Ou les souris qui se promènent sur la grille et doivent être mises en cage avant de pouvoir être combinées avec d’autres (il faut donc réussir à les coincer, la plupart du temps en utilisant des biberons, qui se retrouvent du coup pas forcément à l’endroit idéal). Il y a encore pire, des souris qui sautent partout et qui nécessitent l’utilisation d’un objet spécifique (le chapeau) pour les arrêter.

En bas à gauche de la capture de gauche, vous avez peut-être remarqué le haut de la statue de la Liberté, dont le bas se trouve sur la capture d’écran de droite. En réussissant à reconstituer la statue, cela donne des points. Vous remarquez aussi des éléments originaux dans le coin à gauche de la capture de gauche, mais également sur celle de gauche un rang plus haut : ce sont des éléments qui font avancer dans la petite histoire de la progression des chats vers leur conquête de l'espace !

Pour simplifier la partie, il y a des objets spéciaux dans une petite boutique dédiée, à acheter contre l’or gagné en jeu à chaque combinaison réussie (dont le total est affiché en haut). Vous pouvez également acheter cette monnaie contre de l’argent réel si l’envie vous en dit. En complément, il y a l’espèce de bulle verte (appelée UFO) à l’utilisation limitée qui offre l’opportunité d’attraper un élément pour le replacer ailleurs sur la grille.

Il y a des exploits amusants qui se débloquent en jeu.

Et un classement pour s'opposer aux autres joueurs !

Comme vous l’aurez compris dès l’introduction, ce chat aime envoyer des cartes postales. Et ces cartes ne sont pas réservées aux journalistes ! En effet, vous pourrez obtenir l’objet en jeu et gagner le droit de recevoir une carte postale si vous acceptez de donner vos données de contact.

Du côté de la monétisation, le jeu est totalement gratuit. Par contre, il faut payer pour :

  • avoir les mouvements infinis pour 0,99 € (sinon ils se régénèrent tranquillement avec le temps pour un maximum de 100)
  • avoir l’UFO sans limites pour 1,99 €
  • avoir des pièces d’or (de 60 k pour 1,99 € à l’infini pour 99,99 €)

Vraiment sympa, Catomic est un jeu diablement addictif. Même s'il est proposé gratuitement, pour vraiment en profiter, il faut prévoir d'investir dans les mouvements infinis, car les 100 mouvements partent vite, très vite, trop vite. Surtout que le jeu propose au début quelques milliers de mouvements gratuits, ce qui oblige d'un coup à se limiter. Le sevrage est difficile ! À part ce détail, j'ai adoré jouer à Catomic et je vous le recommande sans hésitation !


Jeux du moment

>> Liste complète <<