Publicité

Plantronics – RIG 600 : un casque audio multi-supports

Plantronics a sorti cette automne un nouveau casque multi-plateformes : le RIG 600 dont le prix tourne aux environs des 80€. J'ai eu l'opportunité d'en tester un, et si je n'ai pas l'oreille absolue, je prête une attention particulière au confort du casque, accessoire qu'on porte facilement quelques heures sur la tête.

Bienvenue à la maison !

 

Coté technique

Jetons un œil à la fiche technique du RIG 600 : 

Microphone

  • Rapport signal/bruit du micro : moins de 42 dB
  • Sensibilité du micro : -45 dBV/Pa
  • Capture du son du micro : unidirectionnelle
  • Réponse en fréquence du micro : 100 Hz—10 kHz

Son

  • Sensibilité du casque : 111 dBSPL/V
  • Puissance d'entrée maximale du casque : 40 mW
  • Impédance du casque : 32 ohms
  • Réponse en fréquence du casque : 20 Hz-20 kHz
  • Ecouteurs du casque : dynamiques de 40 mm

Le pack se compose du casque et de son jeu de câbles. L'un est doté du micro-perche antibruit. Il est assez flexible pour être orienté vers la bouche. Par contre on ne peut pas le relever. L'autre est un kit piéton pour votre smartphone, plus pratique que de se trimbaler avec le micro-perche.  Les deux disposent de commandes directes sur le cordon mais elles ne sont pas identiques.
Le câble micro-perche permet de régler le volume et de couper le micro tandis que le kit mains libres pour le coup est moins pratique : un bouton pour décrocher/raccrocher et un pour couper le micro. Dommage de ne pas avoir la possibilité de régler le volume, c'est un vrai manque.
Enfin il y a un adaptateur permettant de profiter d'une sortie audio et vidéo. Comme je le disais, le RIG 600 pourra aussi bien s'utiliser sur votre PC que sur votre smartphone, PS4 ou Xbox One.

 

Coté pratique

Tout d'abord, c'est la légèreté du casque quand je le prends en main qui est agréable. Le design est aussi soigné, discret, élégant. Le casque est noir avec un cercle doré au niveau des oreillettes.
Une fois sur la tête, il englobe parfaitement les oreilles, sans gêne même avec les lunettes. Au bout d'une heure, je ne ressens toujours pas de souci de ce coté.
Par contre c'est au niveau de l'arceau que l'inconfort se fait rapidement sentir. La mousse ne fait clairement pas son job coté amortissement, et je sens bien vite toute la structure du casque sur ma tête. J'essaie de jouer avec la position, de l'ajuster. C'est mieux, mais pas au point, il ne se fait pas oublier. J'imagine que l'habitude joue aussi. C'est son principal défaut niveau confort par rapport à mon bon vieux Steelsteries Siberia V2.
Je me dis que pour les grosses têtes, ça ne doit vraiment pas être optimal malgré la possibilité de régler la taille avec les crans présents.

Comme il se veut multi-tâches, autant tester sur la PS4 ! La TV étant indisponible, c'est l'occasion idéale de le brancher sur la manette PS4 et de jouer sur PC via la lecture à distance PS4. C'est un peu un essai 2 en 1 pour le coup, puisque j'ai aussi bien le son du PC que de ma console. Les tintements de Skype sonnent d'une clarté sans pareil.
Retournons à nos moutons, à savoir la PS4. FFXV lancé, une petite promenade à bord de la Regalia me permet de me rendre compte de la qualité sonore du casque : j'entends distinctement le ronronnement du moteur de la voiture, la pluie tomber et la musique diffusée en même temps. Tout est net, aucun vilain parasite ou autre nuisance. Je ne vais pas vous perdre avec des termes ronflants du genre "les médiums souffraient d'une certaine dissonance tandis que les aigus exprimaient à merveille toutes leur sensibilité, gnagnagna". Faisons simple : la musique est belle, le son des gouttes de pluie fidèlement restitué.
J'ai tenté le chat via Party de la PS4, le micro n'était pas détecté. Peut-être est-ce dû à l'utilisation de la lecture à distance PS4.

Je laisse la PS4 de coté pour tester le microphone via Skype et le PC. Je branche le casque sur les ports audio de mon clavier (ce que c'est pratique, je ne m'en lasse pas <3). L'essai s'avère concluant, mon comparse Azashar m'entend distinctement, mieux que d'habitude même. Autre précision : il entend beaucoup moins la façon dont je maltraite mon clavier.

Ne comptez pas sur une isolation acoustique performante. J'entends aussi bien le ronronnement de mon PC que le miaulement de mes chats. À l’extérieur, dans une rue passante ça doit gâcher un peu le plaisir d'écouter de la musique si on est du genre à vouloir être dans sa bulle. Toutefois je n'apprécie pas les casques ne permettant pas d'entendre ce qui se passe autour de moi.
Et si on partait en promenade pour tester le kit piéton ? Branchons ça

"Tu me prêtes ton téléphone que je prenne en photo le mien ?"

Quand je branche le kit, c'est un peu l'instant WTF. Pourquoi, mais POURQUOI avoir fait la rigidité du mini-jack aussi long ? On dirait que mon téléphone se dote d'une antenne sortie du siècle dernier. Evidemment déjà de visu c'est bien lourdingue, mais alors dans la poche, c'est pas génial non plus.
Du reste, le kit propose le service minimum : un bouton servant à décrocher/raccrocher les appels qui peut aussi mettre en pause/lecture la musique. Le second bouton sert à activer (ou pas) le micro. C'est tout. Par rapport au câble "PC" on se retrouve amputé d'un bouton volume, qui avait pourtant toute sa place, l'emplacement des commandes prenant un bon bout de fil. Voilà, on se retrouve avec un kit piéton vraiment pas folichon. Il manque au moins la possibilité de régler le volume. Avoir un bouton suivant/précédent pour la musique aurait été un plus aussi.
Il faut quand même signaler que le son est toujours au rendez-vous. Azashar a une nouvelle fois servi de cobaye et m'a téléphoné. J'ai pu sans problème décrocher avec le bouton. La conversation était très claire, je l'entendais distinctement (j'étais passagère dans une voiture à ce moment) et lui m'entendait très bien malgré la musique et le bruit ambiant.  Du coté son, c'est tout bon !

 

Conclusion

Le RIG 600 de Plantronics fait son travail : le son est très bon quelque soit le support (testé sur PC, PS4 et smartphone) et son micro, s'il est un poil trop rigide quand on le rapproche de soi, restitue très bien la voix en faisant fi des bruits ambiants. Il n'a pas besoin d'être collé à vos lèvres pour qu'on vous entende.
Coté défaut, on notera un petit manque de mousse pour l'arceau, ça fait un peu cheap de sentir la rigidité de ce dernier et cet inconfort demandera un temps d'adaptation. Si au début ça me semblait vraiment pénible, au bout de deux jours on s'habitue et la gêne est moindre.
Enfin le second câble, le kit piéton fait vraiment le strict minimum ce qui est dommage quand on propose un produit qui se veut nomade. On a quand même un casque qui offre un bon rapport qualité/prix et qui trouvera sans doute grâce à vos yeux, si vous aimez avoir un seul casque pour tous vos supports.


Jeux du moment

>> Liste complète <<