Publicité

SOS Studios – NAIRI

Lorsque j'ai reçu le communiqué de presse pour ce jeu, ma première réaction a immédiatement été "c'est trop mimi". J'ai été voir un peu plus dans le détail, ce qui m'a donné envie de partager avec vous ce que j'ai lu sur NAIRI, une aventure visuelle actuellement sur Kickstarter mais également Steam Greenlight, un projet mené par un studio indépendant des Pays-Bas (HomeBearStudio).

 

Présentation

Nous suivons deux personnages atypiques :

  • Nairi, une jeune fille issue d'une riche famille. Elle vit protégée dans sa belle maison jusqu'à ce qu'un terrible incident la sépare de sa famille, la jetant dans les bas-fonds de Shirin.
  • Rex, un délinquant, chef des taudis de Shirin. Par lui-même, il est devenu un fin connaisseur de l'histoire de Shirin. Malgré tout, il reste ce qu'il a toujours été et a tendance à ne pas trop suivre les lois !

rex_nairi

Le rat et la petite fille vont devoir s'infiltrer dans la mystérieuse ville de Shirin, certainement le troisième "personnage" le plus important avec ses infrastructures, le réseau de distribution d'eau, les égouts, les différences de classes sociales... C'est un endroit qui se veut réaliste...tout en n'oubliant pas un peu de fantasy ! Une mystérieuse tour est ainsi construite en son centre. Les riches quartiers se tiennent sur une source d'eau très spéciale, dont l'eau s'écoule de quartiers en quartiers, tant pour des raisons pratiques que symboliques. Les quartiers des classes moyennes sont composés de bazars, de bains publics et d'universités. Dans les bas quartiers, l'on peut croiser des voyous et des révolutionnaires, mais également les fondations de la tour, bien plus ensuite que la ville elle-même.

nairi_tour

L'histoire aura plusieurs niveaux de lecture, permettant de s'adapter à toutes les audiences. Le gameplay également sera accessible, permettant aux débutants comme aux plus expérimentés d'y trouver leur compte. Comme tout jeu d'aventure en point-and-click, il faudra cliquer sur les gens et les objets. Cela entraînera des discussions...et d'autres choses dépendant du contexte. Pour résoudre le problème, il faudra souvent ramener d'autres objets à collecter en les trouvant, en les achetant dans une boutique... Quelques combinaisons s'avèrent... pour le moins étranges (il y a une histoire de carotte et de chocolats sur la page KS notamment) !

nairi_discussion nairi_objets

En complément de cet aspect assez classique ds jeux d'aventure, il y aura des donjons plus orientés puzzles. L'ambiance y sera plus sombre et les défis plus importants. La difficulté augmentera au fur et à mesure du jeu, et ils prévoient un système d'indice pour guider les joueurs perdus.

nairi_puzzle2 nairi_puzzle

Pour ceux qui n'aiment pas lorsque les développeurs tentent de piéger les joueurs, ces trois règles suivies dans la conception des puzzles paraissent sensées :

  • ils se focalisent sur l'amusement, des personnages intriguant, pas des récits tortueux
  • les puzzles sont clairs et logiques, tout en restant créatif et unique
  • des messages "cela ne fonctionne pas" mais avec des retours utiles et intelligents

Sans transition, je vous laisse un instant profiter de la musique :

 

Echange avec les développeurs

J'ai eu l'opportunité de m'entretenir avec Joshua van Kuilenburg de HomeBearStudio et lui poser quelques questions...

How did you begin this project? With the story or with the gameplay?
I’d say gameplay. We started with an initial ‘experience’, but didn’t know through what mechanics we should convey this experience. Pretty soon we felt a visual adventure / point&click adventure was the way to go. After we settled the genre, we went ahead and fleshed out the narrative concept.

Do you have a story behind the name of the characters?
Story is a big word, but we were inspired by Arabian names. ‘Tarik’, the name of the Royal Advisor turtle, is a good example of this. Despite that inspiration, sometimes we just go for what we feel fits the character. Apparently, Nairi is an Armenian name!

It may be just an impression but the ABBA character reminds me of the sultan in Aladdin!
You have a good eye! The artist was inspired by that very character! Personality-wise, there are similarities as well – he is quite naïve and prefers the fun side of his royal title, not his responsibilities. That said, he’ll become more important to the plot as the game goes on.

Are you planning to add a novel to go with the game? A lot to say about this universe it seems!
I write dialogue down in a text editor and analyze the flow and context much like, I assume, writers would. There’s also lots of documentation on the world itself, but that’s closer to research than novel-material. I think writing an actual novel is a whole different beast, so, no, at the moment, I’m not interested in adding that – it would take so much extra time!
The art book, backer-reward, will contain descriptions and lore, though.

Nairi looks very unusual. Should we expect tasty replicas from her?
We avoided physical rewards on Kickstarter due to costs – we’re a very new, and small, company. That said, I’d really love to see figurines or stuffed animals – the art style lends itself well for this. Maybe in the future!

A lot to do in Shirin. How did you create this city?
The first step was a lot of research. Of course it’s all fantasy, but I wanted a certain level of believability to this world. How do people survive in a desert? A bountiful underground aquifer – OK. How does the water move through all the districts? Aqueducts and gravity. It’s the reason why Shirin is built upon elevated levels. Social classes are considered, history is taken into accounted… even religion. After all that, I built an entire 3D model for the artist to use. She can rotate the camera around it and get a good feel for Shirin’s layout, and we keep things consistent this way.

What was the most difficult part for creating this game as a small studio?
Well, creating awareness. The game is still in very early – conceptual – development.
We can do this, for sure, but we need funding, and Kickstarter, marketing - it’s not something we have a lot of experience with. Luckily we got some professional help along the way!

Something you are particulary proud of?
The art style – a fairly unique blend between Japanese anime, Western influences and the artist’s own originality. Me, personally, I’m pretty proud of having created a cohesive universe – even though I can’t really spoil much of it.
Will you localize the game in French if you are successful in your KS?
We can’t promise anything unless we reach some stretch goals or something.
If we’re talking post-release, I’d be interested in that, sure. I want as many people to play NAIRI as possible, and if we have the funding, why not?

Comment avez-vous débuté ce projet ? Par  l'histoire ou le gameplay ?
Je dirais par le gameplay. Nous avons commencé avec une "expérience" initiale, mais nous ne savions pas quelles mécanismes allaient nous permettre de transmettre cette expérience. Très vite, nous avons senti qu'une aventure visuelle ou une aventure point & click était le chemin à prendre. Une fois familiers avec le genre, nous sommes allés de l'avant et avons étoffé le concept narratif.

Avez-vous une histoire derrière le nom des personnages ?
Une histoire. C'est un grand mot, mais nous nous sommes inspirés de noms arabes. 'Tarik', le nom de la tortue conseiller Royal, est un bon exemple. Malgré cette source d'inspiration, parfois, nous prenons juste un nom car nous trouvons qu'il correspond au personnage. Apparemment, Nairi est un nom arménien!

Ce n'est peut-être qu'une impression, mais le personnage d'ABBA me rappelle le sultan dans Aladdin !
Vous avez un bon œil ! L'artiste a été inspiré par ce même personnage ! Du côté de la personnalité, il y a également des similitudes - il est naïf et préfère le côté amusant de son titre royal, pas ses responsabilités. Cela dit, il va devenir plus important pour l'intrigue durant le déroulement du jeu.

Prévoyez-vous d'ajouter un roman pour aller avec le jeu ? Il semble qu'il y a beaucoup de choses à dire sur cet univers.
J'écris le dialogue dans un éditeur de texte et j'analyser le déroulement et le contexte un peu comme, je suppose, des écrivains le feraient. Il y a aussi beaucoup de documentations sur le monde en lui-même, mais qui est plus proche de la recherche que d'éléments de roman. Je pense qu'écrire un véritable roman est quelque chose de tout à fait différent donc, non, pour le moment, je ne suis pas intéressé par cet aspect. Et cela prendrait tellement de temps supplémentaire !
L'Art Book, une des récompenses pour les backers, contiendra cependant des descriptions et des informations de lore.

Nairi semble très inhabituelle. Est-ce qu'on peut espérer en voir une réplique à un moment ?
Nous voulons éviter les récompenses physiques sur Kickstarter en raison des coûts, nous sommes une très nouvelle et très petite entreprise. Cela dit, j'aimerais vraiment voir des figurines ou des animaux en peluche - le style d'art se prête bien à ça. Peut-être dans l'avenir !

Il y a beaucoup de choses à faire dans Shirin. Comment avez-vous créé cette ville ?
La première étape a consisté à faire des recherches. Bien sûr, tout est inventé, mais je tenais à conserver un certain niveau de crédibilité à ce monde. Comment les gens survivent-ils dans ce désert ? Une nappe aquifère souterraine abondante - OK. Comment l'eau se déplace dans tous les quartiers ? Des aqueducs et la gravité. C'est ce qui explique pourquoi Shirin est construite sur plusieurs niveaux en hauteur. Les classes sociales sont considérées, l'histoire est prise en compte... même la religion. Avec tout ça, j'ai construit un modèle 3D pour l'artiste. Elle peut faire pivoter la caméra et avoir une bonne idée de l'organisation de Shirin, tout en nous assurant que les choses restent cohérentes.

Quelle a été la partie la plus difficile dans la création de ce jeu en tant que petit studio ?
Eh bien, faire parler de nous. Le jeu est encore dans une phase conceptuelle, de développement.
Nous pouvons le faire, bien sûr, mais nous avons besoin d'un financement, et Kickstarter, le marketing - ce ne sont pas des choses où nous avons beaucoup d'expérience. Heureusement, nous avons obtenu une aide professionnelle !

Quelque chose dont vous êtes particulièrement fier ?
Le style artistique - un mélange assez unique entre l'anime japonais, les influences occidentales et l'originalité de l'artiste. Moi, personnellement, je suis assez fier d'avoir créé un univers cohérent - même si je ne peux pas vraiment en dire plus sans spoiler.
Voulez-vous localiser le jeu en français si vous réussissez votre campagne Kickstarter ?
Nous ne pouvons pas promettre quoi que ce soit sauf si nous atteignons des objectifs supplémentaires ou quelque chose d'autre. Après la sortie, je serai intéressé, bien sûr. Je veux que beaucoup de gens puissent jouer à NAIRI, autant que possible, et si nous avons le financement, pourquoi pas ?

 

On les aide

nairi_thankyou

Et c'est à vous de travailler maintenant ! Ils ont besoin de vous :

  • sur Kickstarter pour leur donner un peu d'argent. Le jeu est à partir de 10€, il y a bien sûr de quoi donner plus si vous désirez investir (jusqu'à 1000$ où vous pourrez être immortalisé dans le jeu et avoir votre propre pet en jeu).
  • sur Steam Greenlight pour dire oui au projet

Ou simplement en passant le mot sur les médias sociaux !

Mise à jour : La campagne Kickstarter est une réussite ! De nouveaux objectifs ont été fixés pour les quelques jours restants : une pièce cachée, une OST enrichie  et un artbook se dotant de nouvelles pages sont au programme.


Jeux du moment

>> Liste complète <<