Publicité

ReCore – À la découverte d’un nouveau monde

Depuis quelques jours, j'ai la chance de pouvoir parcourir les nouvelles terres de ReCore, un jeu d'aventure sorti sur Xbox One et Windows 10 le 16 septembre (en Europe). À noter que c'est le premier jeu assurant la compatibilité entre la console et l'ordinateur (Xbox Play Anywhere), les parties (et les sauvegardes) pouvant indépendamment être lancées depuis l'un et l'autre.

Nous incarnons Joule, une jeune femme envoyée sur une planète étrange en cryogénisation. Dès son réveil, elle se rend compte que quelque chose cloche. La terraformation ne s'est pas passée comme prévu car la terre est toujours aride, de grands déserts de sable à perte d'horizon.

recore03 recore06

La jeune femme est accompagnée d'un chien robot, Mack, un gentil compagnon qui peut chercher dans le sol à la recherche de trésors. Il peut également foncer dans les ennemis pour leur infliger des dégâts.

recore07 recore13

Joule, de son côté, est équipée d'une exo-armure qui lui offre une grande mobilité. Elle peut sauter en l'air très haut grâce à un double saut et foncer tout droit dans un sprint qui couvre une longue distance. En combinant saut, puis avance rapide, puis double saut (c'est généralement la combinaison qui permet d'aller plus vite), on peut couvrir une grande distance. À d'autres endroits, il y a même des sortes de portes qui réinitialisent le délai de chargement des capacités, permettant d'enchaîner double-saut & sprint à chaque passage. Heureusement que Joule est aussi agile car le jeu a une composante plateforme importante, nécessitant d'atteindre des endroits élevés ou de sauter de plateformes en mouvement à d'autres.

 recore22 recore34

L'histoire principale emmène sur les traces des premiers arrivants, ceux qui étaient censés lancer la terraformation. Visiblement, quelque chose s'est mal passé ! Joule va remettre les instruments en marche et chercher des indices pour comprendre. Je ne vais pas vous en révéler plus sur tout ça, vous verrez par vous-même. Cela en est peut-être la raison (ou pas !) mais tous les robots sont devenus agressifs. Ce sont les uniques ennemis que j'ai rencontré d'ailleurs pour le moment, pas de faune locale, seulement de vilains robots méchants.

recore14 recore27

Joule est initialement armée d'un pistolet à énergie bleue (givre). Elle peut tirer longtemps avant que ses munitions ne soient épuisées. Si cela arrive, il suffit d'attendre un petit moment pour que cela se régénère. Je peux également maintenir la touche de tir pour charger un tir dévastateur. Plus la charge est longue, plus le tir est puissant. C'est notamment nécessaire pour casser le bouclier des robots ennemis. Les combats sont assez rudes parfois, les ennemis ayant des boucliers résistants, chargeant à tout va ou encore invoquant de petits acolytes. Joule n'a pas une grande résistance, ses points de vie descendent vite, mais elle régénère tout aussi rapidement sa vie quand elle ne prend pas de dégâts pendant cinq à dix secondes environ. Avec sa capacité de mobilité, il suffit de courir/sauter un peu partout pour lui faire tout esquiver et ça se passe plutôt bien.

recore15

En avançant dans l'histoire, Joule obtient la possibilité de tirer avec de l'énergie rouge (feu), le passage de l'un à l'autre se faisant avec la croix de la manette. Ce qui est plutôt pratique car les ennemis sont liés eux également à un élément. Bleu. Rouge. Et également Jaune par la suite. Tirer sur un ennemi avec la bonne énergie maximise les dégâts. Il faut donc rapidement apprendre à passer de l'un à l'autre et s'adapter à la situation.

recore28 recore31

Lorsque les ennemis robots sont suffisamment affaiblis, Joule peut utiliser son extracteur pour récupérer leur orbe. Cela les tue si l'extraction est réussie, même si pendant tout le processus d'extraction Joule est à la merci des attaques des robots, prenant donc potentiellement pas mal de dégâts. A ne faire donc de préférence que sur les derniers ennemis d'un groupe.

recore16 recore17

Ces orbes, ainsi que tous les éléments récoltés ici et là, permettent d'améliorer Mack, le compagnon robot (et les autres Orbot récupérés par la suite). Grâce à des plans, également à trouver, j'ai ainsi pu lui construire des pattes plus efficaces ou encore un museau plus robuste. Rien n'est assez beau pour mon Mack !

Du côté de la progression, Mack et Joule gagnent également des niveaux. Pas de points de compétences par contre ou d'équipement, cela améliore simplement leur capacité ainsi que les donjons auxquels je peux accéder. En effet, en complément de l'histoire, le monde propose tout un tas d'activités, des orbes à trouver, des trésors à récolter, et des donjons à vaincre !

recore32 recore35

Il n'y a pas de gestion de la difficulté dans ReCore, tout le monde est à la même enseigne. Par contre, des objectifs supplémentaires sont disponibles pour les joueurs qui aiment les défis : accomplir le donjon en un temps limité, allumer des interrupteurs ou encore trouver une orbe. Il y en a pour tous les types de joueurs, les rusheurs comme les combattants ou les explorateurs. Une bonne manière de proposer quelque chose de plus difficile pour les meilleurs joueurs (même si j'apprécierais de pouvoir baisser la difficulté générale pour pouvoir me promener un peu plus calmement dans le monde ouvert). Heureusement, Violette est là pour aider à aller d'un endroit à  l'autre grâce au transport rapide !

recore20 recore26

Si vous vous demandez si le passage de Xbox à Windows fonctionne, je confirme. J'ai débuté sur console, et je joue depuis la sortie sur mon ordinateur. Aucun souci ! Bon, y'a par contre un petit souci sur les écrans de chargement qui "clignotent" sur ordinateur, mais à part ça, tout va bien.

ReCore est un joli jeu d'aventure, avec une forte composante plateforme. L'histoire est là, mais clairement, je vous le déconseille si vous n'aimez pas sauter de rochers en rochers ou que vous avez peur du vide. Il est nécessaire pour avancer de grimper, vous n'y couperez pas. J'avoue que cela m'a un peu fait rager et que ma manette n'est pas passée loin d'un petit vol plané à plusieurs reprises. Sans oublier la difficulté, qui n'est pas réglable, entraînant des combats pimentés, pouvant également être un frein aux joueurs occasionnels. Si ces deux points ne vont font pas peur, foncez. Pour ma part, j'ai passé un excellent moment dans ce monde étrange, dont j'ai hâte de découvrir tous les mystères. J'en suis encore loin, ayant passé environ dix heures en jeu et je pense avoir encore de nombreuses choses à apprendre sur ce monde.

mack


Jeux du moment

>> Liste complète <<