Publicité

Airlines Manager 2 – Créez votre compagnie aérienne

J'ai récemment reçu un email de la part du studio Playrion, un jeu studio francophone à l'origine d'une simulation aérienne disponible sur iOS et Android, Airlines Manager 2. Cette application, déjà téléchargée 200 000 fois, est l'adaptation de la version sur navigateur accueillant déjà plus de 530 000 joueurs. Cela en fait des avions dans le ciel de Playrion !

Tout débute par la création de la compagnie, avec un nom, un aéroport servant de hub (dans le pays de son choix) et l'achat du premier avion. Heureusement, pour bien débuter, 300 000 000$ sont virés sur notre compte, de quoi voir venir (même si gérer des avions coûte vite très cher).

Avions et pistes sont classés de 1 à 10, en fonction de la taille de l'appareil, il faut une piste plus ou moins longue. Tout appareil ne pourra pas également rejoindre toute destination, ayant un rayon d'action différent. Les avions achetés peuvent être configurés afin de répartir le nombre de sièges pour les classes économiques, affaires et premières, au contraire des loués qui ne peuvent pas être modifiés (à vous de voir suivant vos finances ce que vous préférez faire). Il est possible de reconfigurer l'avion à tout moment contre quelques sous !

Pour pouvoir faire voler les appareils et gagner de l'argent, il faut investir dans des lignes, c'est à dire choisir un aéroport de destination pour son ou ses avions. Bien sûr, il faut prendre en compte le rayon d'action de chaque ainsi que la longueur de la piste d'atterrissage afin de faire un choix judicieux (et vu le prix des lignes, il ne vaut mieux pas en avoir une inutilisée). Plus le planning est serré, moins l'avion reste au sol, et plus l'avion est rentable. Il faut donc autant que faire se peut choisir des aéroports qui permettent de tomber juste sur le nombre de vols possible par jour sans gros trous.

En sachant que tout se fait en temps réel. Si l'avion doit décoller à 10h50, l'événement lié va vraiment se résoudre à 10h50, heure réelle ! Amusant même si cela donne forcément un rythme de jeu plutôt lent (et d'autant plus en augmentant de niveau, tout coûtant incroyablement cher).

AirlinesManager2_24

La simulation rentre dans de nombreux détails, car il est ensuite possible de configurer le prix de pratiquement tout et d'adapter en fonction de l'offre et de la demande. S'il y a beaucoup de voyageurs, hop, une petite hausse des prix pour encore plus de bénéfices, immédiatement stoppée par une petite promotion pour faire revenir les clients s'ils deviennent trop rares (il ne faudrait pas décoller avec des sièges inoccupés). Un principe d'audit et de simulations donne des indications si les chiffres ne vous parlent pas trop (service bien sûr payant). 

Des services supplémentaires peuvent être ajoutés, comme par exemple un service de navette ou des offres dans les hôtels en faisant des partenariats, ou l'amélioration des infrastructures, des services à bord ou aéroportuaires. Ces prestations vont influer sur la distraction, la sécurité, l'attractivité des tarifs, la ponctualité, les frais, le confort...

AirlinesManager2_22

Il y a enfin un système avancé de Recherche et Développement. En investissant de l'argent quotidien, cela génère des points de recherche pouvant être investis dans des axes de progression. Dans les choses intéressantes, il y a par exemple la possibilité de transporter des marchandises.

AirlinesManager2_25

Free-to-play oblige, il y a la possibilité d'acheter diverses monnaies et packs pour accélérer le rythme. Le jeu l'assure, la monnaie premium peut être gagnée directement en jeu et n'apporte rien d'autre qu'un gain de temps.

AirlinesManager2_19 AirlinesManager2_20

L'objectif est simple : être le plus rentable possible et devenir la compagnie aérienne majeure du monde ! Il y a du travail, je ne vous le cache pas. Proposé avec de nombreux tutoriels, le jeu propose divers niveaux de jeu suivant si vous recherchez la simplicité ou les détails. J'ai pour ma part joué assez simplement, achetant des avions avec les configurations recommandées, prenant les lignes affichées comme les plus rentables, optant pour un planning généré automatiquement aux tarifs sélectionnés. Et tout se passe plutôt bien pour le moment même si je pourrais certainement grappiller quelques dollars en étudiant plus spécifiquement mes finances.

Gratuit, si vous avez soudain l'envie de devenir maître des cieux, n'hésitez pas à tester et à voir si vous accrochez, vous ne risquez pas grand chose ! Surtout que les développeurs améliorent constamment leur jeu, alors si quelque chose ne vous plait pas, n'hésitez pas à proposer des pistes d'améliorations, votre avis sera écouté !


Jeux du moment

>> Liste complète <<