Publicité

Elite: Dangerous – Comment choisir ses contrôleurs de jeu ?

C'est une question qui revient assez souvent au sein de la communauté : "Avec quels contrôleurs joues-tu ?". J'en conviens il existe un très grand nombre d'options possibles, ce qui peut perdre un peu le joueur dans le style de jeu qui lui conviendrait le mieux. Je n'aborderais pas les contrôleurs Oculus Rift, HTC Vive et TrackIR, cependant si le sujet intéresse je verrais pour en créer un article.

Il n'y a pas de "meilleure façon de jouer", tout dépend de votre confort, votre budget, votre envie d'immersion et degré de précision/rapidité voulu. Le tout est de placer les bons binds (touches à activer en jeu) aux bons endroits.

J'en profite donc pour tenter de vous guider vers les périphériques et les différents styles de jeux possibles sur Elite: Dangerous.

2015-06-22 00.15.09

Sommaire :

Elite-Dangerous-Division

Souris et claviers

Mettons deux points au clair pour commencer :

  • Yaw, Roll, Pitch = Lacet, Roulis, Tangage
  • Je ne mettrais pas de liens vers des sites marchands, faites vos recherches sur vos sites préférés 🙂

Une souris à 10€, un clavier à 20€, bim vous êtes partis pour jouer efficacement ; Oui vraiment. Mettez le Lacet sur votre axe X, la roulette gère la vitesse, le roulis sur A et E, propulseurs verticaux sur Z et S, propulseurs horizontaux sur Q et D, réacteurs avants/arrières sur ESPACE et CTRL : vous voilà partis ! Il ne vous reste qu'à ajouter les différentes touches du jeu non indispensable en vol sur les autres touches de votre souris ou de votre clavier.

→ Souris : N'importe laquelle. Si vous jouez souris/clavier cependant il est judicieux de posséder au minimum deux boutons : "précédent/suivant" qui vous serviront pour le ciblage, les changements de fenêtres et de tabs. Je possède une Logitech G502 qui me va à merveille (je joue joystick/clavier)

→ Clavier : De même, un clavier simple suffit. De mon côté je joue avec un Logitech G910 avec pavé numérique et 5 raccourcis à droite qui servent pour des macros, par exemple "sortir train d'atterrissage + lumières pour 20s + vitesse à 50%". J'utilise sur mon clavier une cinquantaine de touches.

IMG_4892

Si vous trouvez le clavier trop grand, un keypad Razer Tartarus peut le remplacer aisément, ou encore mieux, un Nostromos. Il est recommandé d'avoir assez de touches afin de placer chacune des commandes du jeu à portée de main. On est ici sur un jeu de simulation, c'est à dire que les commandes sont très nombreuses et demanderont une touche assignée !

Si vous avez besoin d'aide pour placer vos contrôles sur les bonnes touches : un petit commentaire et je vous réponds dès que possible 🙂

  • Large gamme de boutons
  • Souris rapide et précise
  • Une tonne de claviers et souris disponibles sur le marché, à vous de faire le choix design/poids/prix
  • Parfait pour la compétition, les meilleurs joueurs JcJ utilisent une souris/clavier.
  • Immersion réduite sur un joli jeu de simulation
  • Différents axes à contrôler sur une petite souris peut-être difficile
  • Régulation de vitesse moins précises car il faut y aller par à-coups sur le clavier

Retour au sommaire

 

Manettes

Les manettes, je hais les manettes... mais comme je l'ai dit chacun son style de jeu 😀

Ces contrôleurs sont plutôt destinés au confort en réduisant précision et immersion. Jouez pépouze dans votre canap', une manette à la main et un diabolo violette sur votre bureau ou table basse. Il faut le dire, ce contrôleur n'est pas le plus facile à manier sur Elite: Dangerous... mais ça reste jouable puisqu'on a des joueurs Xbox One.

Les deux joysticks analogiques peuvent être un choix intéressant afin de diriger les axes, cependant ils sont très sensibles et il est difficile d'être précis. Vous verrez dans beaucoup de vidéos où des joueurs utilisent une manette : des à-coups, partout, tout le temps. Il y a également bien trop peu de boutons et il faudra user de combinaisons combo afin de faire telle ou telle action en jeu.

Si vous désirez vraiment jouer avec une manette, autant acheter une manette Xbox One Elite, qui elle, fait largement grimper le niveau du jeu avec manettes.

  • Jouez au calme, allongés sur un canapé
  • Peu précis
  • Manque de boutons
  • Au prix d'une bonne manette, vous avez un combo clavier/souris terriblement efficace

ED - Manette Xbox One Elite

Retour au sommaire

 

Joysticks et HOTAS

→ Le meilleur combo selon moi est un Joystick-Clavier permettant d'être précis en vol, d'avoir une immersion plus complète et gagner une tonne de boutons pour nos contrôles ! La plupart des joysticks disposent des trois axes X, Y, Z : Lacet, Roulis, Tangage ; Ce qui fait d'eux un des meilleurs choix pour Elite: Dangerous, afin de contrôler votre vaisseau dans tous les sens, grâce à l'ajout d'un clavier et du fameux combo ZQSD AERF.

→ Dans le même genre, Keypad-Joystick permet de garder seulement les touches dont on a vraiment besoin tout en ajoutant un joystick analogique sur le pouce gauche ! Et ça, c'est de l'or pour contrôler votre vaisseau efficacement et en toute fluidité.

→ Utiliser deux joysticks peut paraître bizarre, mais cela se répand de plus en plus dans les jeux de simulation à dynamique Newtonienne comme Elite: Dangerous ou Star Citizen par exemple. Vous pourrez contrôler les axes avec le premier joystick ainsi que les propulseurs latéraux/verticaux/avant/arrière avec l'autre joystick. Le plus compliqué reste de trouver un joystick ambidextre, le T16000M de Thrustmaster par exemple, ou ici, deux Warthog.

ED - Double joystick

→ le HOTAS, Hands on Throttle and Stick : littéralement "les mains sur les gaz et le manche". Il en existe peu de véritablement bien conçus, c'est pour cela que certains sont très connus. Le manche opère deux à trois axes tandis que la manette des gaz vous permettra d'utiliser vos réacteurs et propulseurs tout en ajoutant quelques touches de jeu utilisées fréquemment. C'est le meilleur outil de simulation mais il a ses faiblesses : il peut être très cher, le manque de joysticks analogiques peut être ennuyant, il est difficile à prendre en main car tous les boutons à gérer à gauche, à droite requiert une certaine concentration. De plus si votre joystick ne fait que deux axes comme le Warthog, il vous faudra acheter un palonnier (ou bien placer l'axe Z sur le joystick, ce qui est peu aisé à manier)

Quelques idées de joysticks intéressants :

  • (400€) Thrustmaster Warthog HOTAS : Le roi des rois en termes de qualité, précision et immersion ! Son prix est faramineux et il ne dispose en plus que deux deux axes X et Y. Pour le troisième axe, il faudra acheter un palonnier ou bien ajouter le Z sur le manche directement, ce qui rend la navigation plus difficile. Je dispose d'un Warthog Hotas avec palonnier Crosswind autant dire la meilleure crème de la crème sur le marché et pourtant, je n'ai pas été convaincu : trop difficile à prendre en main, obligé de jouer assis (j'aime être en tailleur ou dans des positions peu communes ^^), manette des gaz + joystick + pieds à gérer + tête à bouger étaient beaucoup trop pour moi et me cassaient mon fun... sinon c'est très solide, extrêmement fiable et c'est clairement pour la simulation et les vétérans du genre. - Il est à 200€ en réduction sur le site officiel en ce moment
  • (45€) Thrustmaster T16000M : Mon préféré depuis de longues années, toujours chez Thrustmaster qui est pour moi LA marque référence. Le joystick est peu cher, ambidextre, dispose d'assez de boutons et sa longévité + précision légendaires font que le T16000M est le meilleur qualité/prix du marché. Je ne me sers pas des boutons situés à la base du joystick sur Elite: Dangerous, cependant sur World of Warplanes c'est parfait.
  • (200€) Saitek X55 Rhino : Mieux que le nouveau X56, le X55 est tout en plastique et cher. Il reste néanmoins un choix très judicieux si vous avez le budget et souhaitez améliorer un peu votre équipement, d'un X52 à un X55. Reste que certains boutons sont plutôt mal placés et moins facile à atteindre que du Thrustmaster, ce qui peut rendre la navigation un peu hasardeuse à des moments... comme tout, il faut s'habituer. Le X56 est à 250€
  • (200€) Saitek X52 Pro : Le très connu X52 et X52 pro sont de véritables petites pépites : pas trop cher, assez précis, des boutons partout et une prise en main remarquable. Définitivement un choix intéressant. Le X52 simple est à 140€
  • (50€) Thrustmaster TFlight : Pour ceux qui souhaitent se lancer tout doucement sur un HOTAS, le Tflight est ce qu'il vous faut avec des boutons très bien placés, une très bonne précision et une longévité importante.
  • (130€) Thrusmaster FCS T16000M : la grannnnde annonce de cette année pour moi côté Thrustmaster, le FCS T16000M couple le fantastique joystick à une manette des gaz très bien pensée, ergonomique et TROIS sticks analogiques ! J'espère pouvoir le tester pour vous en septembre. Il est conçu pour faire concurrence au X52 pro et il n'aura pas de mal à le détrôner.

ED - Outpost T 16000 M FCS Hotas

Retour au sommaire

 

Avant que l'on ne me crie "Hé, moi je joue au Steam pad et c'est super !" : Oui, il existe d'autres manières de jouer, la preuve, ma tante joue à Elite: Dangerous avec un tapis iDance ! 😉

Et vous, quels périphériques utilisez-vous pour jouer à Elite: Dangerous ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<