Publicité

Star Trek Online – Les directives de Starfleet

Les séries et films de la saga Star Trek font souvent référence à la Directive Première ou Prime Directive (selon les traducteurs). Inspiré par la philosophie vulcaine, c'est le premier article du règlement des officiers de Starfleet et la plus importante. Seule la Directive Secrète peut l'outrepasser. Directive Secrète ? Oui. Le règlement des officiers de Starfleet est simple, ne comptant que 24 éléments dont un abrogé. Et un article spécial que ne connaissent que certains haut-gradés. Ils suffisent à développer tous les droits, les obligations et l'encadrement des officiers de Starfleet. Et elles sont assez simples et claires pour ne pas avoir besoin d'explication. Or, dans Star Trek Online, on se retrouve avec énormément de nouveaux officiers de Starfleet. Voici donc le règlement qu'ils sont censés suivre (source  : Memory Alpha, principale encyclopédie en ligne Star Trek) :

startrek10

I : Il est strictement défendu d'interférer dans le développement social normal de toute culture ou société. Les manquements à la lettre de cette Directive ne sont éventuellement tolérés que s'ils visent au maintien de l'esprit fondamental de cette directive.

II : Sous aucune considération, même celle de protéger sa propre vie ou celle de son équipage, un officier ne doit mettre à mal une créature intelligente. Un manquement à cette directive ne serait toléré que si la Directive Première s'en trouverait autrement enfreinte.

III : Il est du devoir d'un officier d'utiliser tous les appareils, véhicules et instruments sous son commandement pour protéger la vie d'un être intelligent, même si ceci devait le mettre en danger lui-même ou son vaisseau. Si un être intelligent est blessé à cause d'un officier qui a ou n'a pas agi, ceci est considéré comme l'équivalent d'une infraction à la Seconde Directive.

IV : Un officier doit obéir aux ordres d'un officier supérieur du mieux qu'il ou elle peut, à moins que ceux-ci ne mènent à une infraction aux Première, Deuxième ou Troisième Directives.

V : Un officier doit utiliser tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la sécurité de Starfleet, de la Fédération Unie des Planètes, de ses mondes affiliés et de leurs représentants désignés, à moins que ceci n'enfreigne les directives 1 à 4.

VI : Si tout le personnel de bord d'un vaisseau est mort ou rendu incapable d'agir durant une période de 24 heures, le vaisseau doit être détruit pour empêcher d'autres formes de vie ou d'autres vaisseaux d'être contaminés.

VII : Abrogée. Anciennement : Sous aucune considération ou circonstance, même en cas d'urgence, un vaisseau de la Fédération ne doit s'approcher de la planète Talos IV. Ignorer cette directive mène automatiquement à la peine de mort. (Il n'est pas officiel à quel moment cette directive a été abrogée. On sait seulement que c'est entre la série originale et The Next Generation.)

VIII : Aucun vaisseau de la Fédération n'a la permission d'entrer sur le territoire de l'Empire Romulien, à moins qu'il ne soit justifié de le faire par l'une des Directives 1 à 5. (Cette directive a été éditée en 2297, durant la série The Next Generation, pour en retirer une mention du territoire de l'Empire Klingon.)

IX : Aucun vaisseau de la Fédération n'a la permission de visiter une planète ou un système stellaire qui a été placé en quarantaine par la Fédération Unie des Planètes, à moins que ceci ne soit rendu nécessaire par les directives 1 à 5.

X : Un officier de Starfleet est juridiquement responsable en vertu des lois et commandements de la Fédération Unie des Planètes, de ses mondes affiliés et de leurs représentants désignés, incluant Starfleet. Il ou elle est sujet à toute poursuite légale par les autorités qui sont sous la juridiction des susdites lois.

XI : Un officier de Starfleet doit respecter les contrats et les ententes établis par la Fédération Unie des Planètes et ses mondes affiliés, et doit fournir toute l'aide requise en vertu de ces contrats et ententes si les signataires de ces contrats ou ententes en expriment la demande.

XII : Lorsque l'on procède à l'approche d'un vaisseau interstellaire et qu'aucune communication n'a été établie ou n'est possible, les procédures de sécurité doivent être intégralement respectées.

startrekonline_020

XIII : Quand il porte l'uniforme de Starfleet, un officier de la Flotte est dans l'interdiction expresse de fournir des informations ou une aide équivalente aux ennemis de la Fédération ou à des groupes qui représentent un danger pour la Fédération, ses mondes affiliés ou leurs représentants désignés.

XIV : Un officier de la Flotte ne doit jamais agir de façon inconvenante ou indécente, ou avoir un comportement agressif ou immodeste envers d'autres formes de vie.

XV : Aucun officier supérieur n'ira accomplir une mission dans une zone dangereuse sans être encadré et protégé par une escorte.

XVI : Un officier de la Flotte doit être jugé et condamné par au moins trois officiers en position de commandement pour un crime qui enfreint les Directives de Starfleet ou les lois de la Fédération.

XVII : En l'absence d'un officier supérieur, par exemple s'il ou elle est tué ou est reconnu inapte ou incapable d'accomplir sa tâche, l'officier le plus élevé en rang prend le commandement du vaisseau. Même s’il ou elle n'appartient pas spécifiquement au personnel de bord.

XVIII : Un officier n'a pas le droit de fomenter une mutinerie ou de prendre part à une mutinerie en cours. Toute mutinerie sera automatiquement jugée en tant qu'infraction à la Quatrième Directive.

XIX : Un officier peut être suspendu de son poste si à n'importe quel moment il ou elle est jugé incapable de remplir son devoir pour des raisons médicales ou psychologiques par l'officier supérieur en charge de la médecine de bord du vaisseau ou par deux officiers en position de commandement.

XX : Les vaisseaux de la Fédération doivent porter secours et aide à tout vaisseau privé ou commercial enregistré auprès de la Fédération Unie des Planètes, et ils ont la permission d'engager des actions disciplinaires ou offensives contre tout vaisseau agissant illégalement ou posant des actes hostiles au sein du territoire de la Fédération.

XXI : Un vaisseau de la Fédération n'a pas la permission de transporter des substances ou une cargaison qui seraient classifiée comme illégales par la Fédération, ni une quantité illégale de certaines substances ou cargaisons, ni des armes non enregistrées par le Bureau du Commerce de la Fédération. Les formes de vie destructrices sont aussi prises en considération sous cette Directive. Les vaisseaux de la Fédération ont la permission de fouiller un vaisseau soupçonné de recel et/ou de contrebande et de confisquer tous biens illégaux.

XXII : Dans ses contacts avec une planète qui ne manifeste aucun progrès social dans son évolution ou qui est sous le contrôle d'intérêts étrangers, un officier de la Flotte a la permission restreinte d'introduire des changements dans la structure sociale de cette planète dans le but de graduellement la diriger sur le chemin d'une civilisation technologique. Tout usage inadéquat de cette Ordonnance Générale est vu comme une infraction à la Directive Première.

XXIII : La destruction d'une ou de plusieurs formes de vie intelligentes n'est permise que pour expressément empêcher une infraction à la Directive Première, et ce, seulement s’il n'y a aucune autre façon de prévenir cette infraction. Tout usage inadéquat de cette Ordonnance Générale est vu comme une infraction à la Seconde Directive.

XXIV : La destruction systématique de toute vie intelligente à la surface d'une planète n'est permise que si les habitants de cette planète ont sévèrement enfreint la Directive Première. Une telle action ne peut être ordonnée que par un officier en position de commandement qui a le rang de Capitaine ou un rang supérieur. Cet officier est entièrement responsable de cette action. Tout usage inadéquat de cette ordonnance générale est vu comme infraction à la Directive Première.

startrekonline_021

Voilà pour les directives officielles. Il en existe une dernière, connue uniquement des officiers de rang capitaine ou supérieur. Elle n'a été présentée à l'écran que dans la série Voyager. On l'appelle la Directive Secrète ou Directive Omega. Et elle se trouve impliquée dans certains events de Star Trek Online.

Ω : Les particules Oméga, attendu leur nature hautement virulente, potentiellement destructrice pour la structure interne du tissu spatial, sont une menace majeure pour toutes les civilisations interstellaires. Pour cette raison, tout champ de particules Oméga découvert par Starfleet doit être impérativement détruit sans le moindre délai. Cette Directive prime sur toutes les autres, incluant la Directive Première.


Jeux du moment

>> Liste complète <<