Publicité

GW2 – Aperçu, avis et évolution

Avant de commencer ce test, nous allons revoir le parcours qui m'a amené à Guild Wars 2. L'évolution de ce dernier est particulière tant le Heart of Thorns était pour certains membres obligatoire afin de perdurer et rivaliser avec d'autres ténors du genre.

GW2 - guild-wars-2-heart-of-thorns1-650x366

 

Mon parcours

Guild Wars, premier du nom, reste un des jeux que j'ai le plus apprécié. Ses extensions ont donné des histoires avec des personnages hauts en couleurs que beaucoup ont appris a détester (Kormir, elle declenche la fin du monde et devient une déesse alors qu'elle se tourne les pouces en volant votre victoire.), des personnages qui n'en ont pas l'air mais cachent une grande puissance (Rurik, un guerrier ridicule vivant, et une brute ultra-puissante en mort vivant) et d'autres que nous avons aimés.

Le JcJ était varié et donnait lieu à des batailles épiques dans les arènes avec les combinaisons de deux classes donnant des combos dantesques. Si vous vouliez montrer que vous etiez le meilleur, un seul moyen, l’Ascension des héros, qui vous donnait l'occasion de combattre contre des équipes ayant accédé au même niveau que vous.

En fin de jeu, nous avions même le droit à des zones (Domaine de l’angoisse, Bagne des esclavagistes, Labyrinthe d'Urgoz, l'Abime, l'Outre monde, Fournaise des lamentations, Fissure du malheur) particulièrement difficiles où le droit à l'erreur n'existait simplement pas.

Selon moi, la chose qui m'a le plus déçu sur Guild Wars 2 : La double classe. Faire un nécromant moine pour la joie de pouvoir protéger vos adorables créatures cadavériques, ça n'a pas de prix.

GW2 - Guild-Wars-2-China-620x350

 

Guild Wars 2 et ses débuts

On va faire court, ce jeu promettait beaucoup à sa sortie, l'histoire est toujours intéressante, les classes collent bien à la thématique même si certains choix me laissent dubitatif (une Sylvari en magie de feu !) ; soit, cela a été réalisé afin de donner aux joueurs le choix de jouer ce qu'ils veulent, comme ils l'entendent. Pour ce qui est des zones, des cinématiques, le tout est sublime ! Pour ce qui est des combats en extérieur contre les boss, c’était du lourd bien qu'un peu répétitif au bout d'un moment. Nous utilisions même des timers afin de savoir quel boss allait apparaître sur la carte et à quel moment, afin d'avoir des récompenses.

Pour ce qui est de l'histoire vivante, beaucoup d’événements étaient vraiment sympathiques (Mention spéciale pour la Super Adventure Box), mais tués assez rapidement par le simple fait que le farming intensif était quasi obligatoire. Vient enfin Scarlett, le personnage qui était intéressant... au début. Je dois l'avouer je n'ai jamais trouvé le courage de finir sa saga tant elle était a mon sens beaucoup trop présente et parfois ridiculement mise en scène. Si certains passages m'ont attirés, le fond de Guild Wars 2 était barbant et m'a totalement fait décrocher du jeu.

GW2 - guild wars 2 dragon

 

Heart of Thorns

Lorsque j'ai entendu parler de cette extension, ma curiosité a tout de suite été attisée. Peut-être cette extension allait-elle raviver ma flamme pour ce jeu qui signifiait un grand pan de ma carrière de joueur du dimanche ?

 

Mon aperçu

Cette extension apporte un nouveau souffle au jeu de base et arrive à point nommé afin de combler ce qu'il manquait : Les raids et le hall de guilde.

Les raids, contenu de haut niveau, permettent aux joueurs de se mettre a l'épreuve, soit et sa guilde. La cohésion et l'esprit d'équipe étant réellement à mettre en avant. Lors de la sortie de GW2, le seul événement qui était venu proposer brièvement ceci était les fractales.

Pour ce qui est du Hall de guilde, malgré le fait que le choix n'est pas aussi grand que dans le premier opus en terme de décorations, je trouve que ceux proposés sont plutôt bien accordés au thème et donnent à la guilde un sens plus "convivial". Se retrouver dans un champs à la sortie du promontoire n'est pas aussi sympathique que de se retrouver dans son hall de guilde, vous en conviendrez. Le fait de devoir effectuer une quête en groupe afin de posséder le lieu est également très intéressante et propose un premier défi de guilde afin d'obtenir une récompense sociale.

Les spécialisations, le cœur de cette extension, changent totalement les anciens schémas et donne un nouveau souffle au gameplay. De nouveaux insignes entre également en jeu afin de rééquilibrer le tout et enfin rencontrer des joueurs utilisant des builds différents. Entre le druide qui permet d'avoir des soins plus que corrects, le nécromancien à l'espadon et le voleur au bâton (pour ne citer que ces trois la), nous avons enfin de quoi sortir des sentiers battus.

Les deltaplanes sont une nouveauté qui permet une nouvelle approche de la verticalité. Cela devrait permettre aux joueurs de se sentir encore un peu plus libre.

 

Mon avis

Cette extension était très attendue de la part de la communauté. J'aurais aimé la voir pointer le bout de son nez bien avant de décrocher de Guild Wars 2. Entre l'histoire qui nous permet de se plonger un peu plus dans ce monde si riche et intense, les spécialisations, les halls de guilde, les raids... Arena.Net vient de réaliser les rêves de nombreux fans et vient d'offrir à Guild Wars 2 un second départ ! Un opus à ne pas manquer, on se retrouvera donc très bientôt en Tyrie 😉

 

Conclusion

Je dirais que le chemin est encore long pour arriver a dépasser le premier opus, tant il a marqué les joueurs. Cependant le chemin que prend le jeu pourrait y arriver en temps voulu. Donnons le temps au temps, apprivoisons les nouvelles fonctionnalités de Heart of Thorns et préparons nous pour les aventures à venir !


Jeux du moment

>> Liste complète <<