Publicité

TrackMania² Valley – Aperçu

C'est bon, j'ai choppé le virus TrackMania. Après mes pérégrinations sur Stadium, me voici sur l'opus Valley pour encore plus de vroum vroum et schlinks ! J'ai eu l'opportunité de tester le mode multijoueur et franchement.... et bien lisez le test !


 

Sommaire

Autant vous le dire tout de suite, en matière de graphismes, d'éditeur de carte, de musiques, et tous les aspects propres à la licence TrackMania², rien ne bouge d'un poil. Le jeu est toujours aussi beau, voire plus que Canyon et Stadium, la musique d’ascenseur (on aime ou on aime pas) est toujours aussi discrète, le bruit des moteurs et des collisions sont toujours aussi convaincants et l'éditeur est toujours aussi efficace.

Donc plutôt que de vous répéter la même litanie, je vous invite à lire le test de Nicou pour Canyon et de moi-même pour Stadium afin d'avoir une idée concernant ces aspects. Concentrons-nous sur l'essentiel :

 

 

Mode Solo

Le jeu en solo est construit de la même façon que les deux autres opus, 5 catégories (blanc, vert, bleu, rouge, noir), 15 circuits par catégorie (sauf la noire qui en compte 5) et des objectifs à remplir pour débloquer les circuits dans les catégories (terminer une fois chaque course, avoir l'argent sur chaque course, avoir l'or sur chaque course, etc). Chaque catégorie présente une difficulté croissante et chaque palier introduit un élément de gameplay nouveau. Loopings, terrain accidenté, chicanes, sauts de la mort, virages serrés, chaque élément disséminé sur la route présente une difficulté accrue et je ne vous parle même pas des combinaisons, la chicane sur terrain accidenté restant ma bête noire.

Le mode solo vous propose également un classement en fonction de votre région / pays / continent / planète / galaxie, etc. L'occasion pour tout joueur qui se respecte de mesurer la taille de son...skill à celui des autres.

Petit bémol concernant cet opus et sa voiture. Autant j'ai adoré le véhicule de TrackMania² Stadium, autant j'ai souvent pesté contre la maniabilité désastreuse du véhicule de Valley. Alors certes, il s'agit d'une voiture de rallye ayant moins d'adhérence à la route... mais est-on forcément obligé de passer d'un bolide de course à une savonnette ? Les passages hors pistes m'ont carrément fait péter une durite sur certains moments, m'obligeant à m'accorder une pause pour ne pas trop m'énerver.

Mais certaines courses réservent tout de même quelques très bonnes surprises, les circuits avec sauts de la mort et loopings restant mes favoris.

Pour le reste, les décors champêtres sont très agréables. On aurait presque l'impression d'être dans des routes nationales Belges ou d'être sur une des étapes du tour de France.

 

 

Mode Multijoueur

Alleluia, j'ai enfin pu tester le mode multijoueur. Mon test de TrackMania² Stadium m'avait un peu laissé sur ma faim. J'ai réalisé une petite session de jeu multi avec mon compère et ami de Me Mid, Aerik !

On a joué environ deux heures et franchement, les jeux TrackMania prennent tout leur sens en multijoueur. On se taunt, on se refile les petits trucs, on rage, on pleure mais on s'amuse. Jouez entre amis, c'est 10 fois mieux !

 

Conclusion

Je reste désormais fan de la licence TrackMania, j'ai même téléchargé TrackMania Forever pour combler mon retard (je précise que je n'avais jamais joué à aucun jeu de la série avant mon premier test de TrackMania² Stadium). Je suis en revanche un peu plus mitigé pour ce TrackMania² Valley car le véhicule et sa prise en main m'ont moins convaincu. Le jeu est d'excellente qualité certes mais je n'arrive pas à trouver la plus value qui me pousserait à dire aux amateur de Stadium d'acheter Valley. On va dire que les décors, les éléments inédits sur le mode éditeur et le simple fait de compléter sa collection valent l'achat de Valley, le gameplay quant à lui aurait gagné en qualité avec une voiture un peu moins glissante !

Et comme d'habitude, on se quitte en musique en attendant un test du prochain opus !

Musique : Archive - Bullets


Jeux du moment

>> Liste complète <<