Publicité

Hills of Glory 3D – Aperçu

J'ai eu l'occasion d'accéder à Hills of Glory 3D proposé par AMA Studios et Mando Productions, un jeu qui mêle les genres, entre le Tower Defense et le RTS. Reconnu par Microsoft dans sa version ARM, le jeu est récemment sorti vainqueur du concours Cook Your App Gaming pour sa qualité graphique qui  tire pleinement profit du moteur 3D Unity.

Maintenant que les présentations sont faites, plongeons au cœur de la seconde Guerre Mondiale pour sauver l'Europe. Nous nous trouvons dans notre bunker qu'il faut défendre envers et contre tout des hordes d’ennemis qui arrivent sans pitié pour nos nerfs.

Le jeu se joue de deux façons : en mode Survie où seule notre vraie vie nous limite et en mode Campagne, avec 21 missions. Dans ce dernier mode, on commence en débarquant en Italie jusqu'à atteindre l'Allemagne et mettre un terme au conflit. Très honnêtement, les tableaux se ressemblent tous et on ne peut pas reconnaître de lieux, à part si on se rappelle la région que l'on a sélectionnée sur la carte. Pour autant, ce n'est pas monotone car les tableaux se complexifient et parfois, on se demande à quoi les ingénieurs ont réfléchi en plaçant le bunker dans une position aussi peu avantageuse !

Lorsqu'on lance une mission, on a habituellement 3 objectifs en terme d'ennemis tués, de blindage du bunker et de score accumulé. Comme on le voit ci-dessous, pour ces 3 scores sont attribuées des médailles. On ne peut, dans un premier temps, que lancer une mission en mode Recrue. Il faudra débloquer les 3 médailles pour accéder au mode Elite, plus difficile.

La plupart des défenses ne se déclenchent pas automatiquement, il faudra donc cliquer manuellement à chaque fois que l'on veut tirer quelque part. Ça s'améliore avec le temps, certaines armes offrant un tir auto, mais ce n'est pas systématique ni très pratique d'utilisation (juste bien utile pour surveiller un lieu où il y a parfois du passage même s'il vaut de toute façon mieux surveiller car on n'est jamais à l'abri d'une arrivée plus massive). Fort heureusement, pour parer à toutes les situations, notre arsenal militaire est plus que fourni avec du tir simple (fusil, fusil à pompe), des explosifs (mortier, grenade), des tirs en rafale (mitrailleuse, lance-flamme) et un hélicoptère (napalm, bombardement).

Afin de personnaliser son jeu suivant ses habitudes, il est possible d'améliorer jusqu'à 4 fois chaque arme en dépensant des pièces, le dernier palier demandant de récupérer des objets spéciaux plutôt rares, lâchés sur le champ de bataille par les ennemis tués et qui se stockent dans les collections.

 

Enfin, en soutien, on peut appeler des raids aériens, permettant de réparer son bunker, de récupérer des munitions ou de lancer des bombes pour contrer l'infanterie ou les tanks... Comme vous pouvez le voir ci-dessous, on n'a qu'un nombre limité de support aérien, il faudra débourser des pièces pour en acheter de nouveaux.

Au cours d'une manche, l'analyse du terrain est primordiale. Il faut identifier les points de passages et chercher à barrer la route aux assaillants pour réduire leur nombre sans quoi on se retrouve rapidement totalement dépassés. En détruisant certains éléments de la carte, comme des ponts, on stoppe net une attaque. Attention cependant, on peut ainsi ne pas avoir assez d'ennemis à tuer et rater l'objectif d'une médaille et donc ne pas débloquer le mode élite.

 

Au cours des matchs, on tire partout, essayant d'utiliser au mieux ses armes (dont la liste se trouve sur la gauche avec les éventuels délais de rechargement) malgré les angles de vue et les mises à couvert, de gérer les tanks et tous les différents styles d'ennemis (les rouges sont plus coriaces que les verts). Tout ça pour tenter de survivre dans le temps imparti (en mode Mission) ou le plus longtemps possible (en mode Survie). Comme on ne peut pas avoir les yeux partout, des flèches vont indiquer les ennemis : une flèche jaune indique un ennemi en marche, une flèche rouge indique un ennemi qui tire sur notre bunker. Vous pouvez voir 2 petites flèches jaunes sur la capture d'écran de l'hélicoptère ci-dessus.

Une fois l'objectif atteint, un tableau des scores résume notre prestation.

On va ainsi monter en grade, débloquant l'accès à de nouvelles armes. Les médailles vont nous permettre d'accéder au mode élite et les pièces d'acheter des améliorations d'arme ou des unités de support aérien. Et bien sûr, en mode Mission, on débloque la prochaine, un pas de plus vers l'Allemagne pour libérer l'Europe en guerre.

Hills of Glory est un "petit" jeu, sans sous-entendu péjoratif, qui vous fera passer de bonnes heures de détente. Il est légèrement addictif sur les bords, vous pourriez le regretter ! Je ne pensais jouer qu'une petite heure et au final, j'ai fait quand même 12 missions et je dois dire que j'ai eu du mal à le fermer pour passer à autre chose.

 

Il est disponible sur 2 plateformes actuellement :

 

Amusez-vous bien !


Jeux du moment

>> Liste complète <<