Publicité

FFXIV – Noms des différentes tribus d’Éorzéa

Nous avons vu beaucoup de noms de tribus dans FFXIV: ARR. Mais que savons-nous d’elle ? Comment différencier les genres ? Comment leur sont attribués leurs noms ? Tant de questions qui méritent une réponse. Voici une petite explication pour chaque tribu.

 

Amalj’aa

Dans cette race, il y a bien des mâles et des femelles. Ils sont cependant très difficiles à différencier rapidement. Tellement qu’il n’y a pas de noms masculin ou féminins : tout le monde est pareil. Les Amalj’aa eux-mêmes n'accordent que peu d'importance aux différences de sexes. Comme l'exprime Hamujj Gah, chef de la Ligue des cendres :

De distinction de race ou de sexe, nous ne faisons pas.

Alors comment peuvent-ils se reproduire ou comment arriver à la différencier ? Le seul moment où il est possible de les différencier est lors de la reproduction, les mâles et les femelles dégagent chacun des odeurs distinctes afin de réduire les risques... d'accidents.

vendeur Narujj

artisan hamujj

 

Ixal

Les membres de la tribu des Ixali sont eux aussi très difficiles à différencier à première vue. Mais il existe un moyen beaucoup plus simple que pour les Amalj’aa pour trouver qui est de sexe féminin et qui est de sexe masculin : grâce à l’attribution des noms. Ils suivent certaines règles qui nous permettent de faire la distinction aisément.

Les noms Ixali sont composés d’un prénom et d’un nom de clan ou nom de famille. La structure du prénom est déterminée par deux facteurs : le sexe de l’enfant ainsi que la direction dans laquelle soufflait le vent au moment de la naissance.

  • uzal (vent du nord)
  • azel (vent du sud)
  • ozol (vent de l’est)
  • ezul (vent de l’ouest)
  • utali (vent du nord)
  • ateli (vent du sud)
  • otoli (vent de l’est)
  • ethuli (vent de l’ouest)

Puis, une consonne est placée devant le suffixe pour former le prénom. Exemple : L+ozol =>Lozol

Les noms des sœurs Ixali qui apparaissent lors de l’ALÉA Les 4 sœurs du malheur se conforment à ces règles :

  • Sutali Hueloc du vent du Nord
  • Sateli Hueloc du vent du Sud
  • Sotoli Hueloc du vent de l’Est
  • Sethuli Hueloc du vent de l’Ouest

Sutali sotoli hueloc

Sethuli Hueloc sateli hueloc

La plupart des oisillons ixali naissent dans les vallées de Xelphatol, où le vent souffle en quasi permanence. Les Ixali étant une race très superstitieuse qui a recours aux présages dans de nombreux aspects de la vie quotidienne, naître un jour sans vent est pour eux de très mauvais augure. Les oisillons qui ont le malheur de naître dans ces moments sont donc chassés du nid pour ne pas porter malheur à leur tribu. Cependant, certains parents ixali refusent de sacrifier leur couvée, et affirment avoir ressenti un infime souffle de vent, même si c'est faux, afin d’utiliser le nom de l’un des quatre vents et donc épargner leur progéniture.

Des secrets concernant les règles des noms ixali, seront révélé au cours de quêtes qui apparaîtront dans les prochaines extensions mais nous n'en savons pas plus pour le moment.

Sylphe

Même s’il existe bel et bien deux sexes distincts chez les Sylphes, ils sont différents de nos concepts de mâles et femelles. Comme cela a été révélé lors des quêtes tribales journalières, les Sylphes poussent à partir de graines appelées cosses. Ces graines se forment à partir des fleurs qui poussent au sommet du crâne des Sylphes adultes. Cependant, tous les adultes ne produisent pas de graines.

Les Sylphes dont les fleurs éclosent uniquement à des périodes données lors de la pollinisation sont capables de produire des graines. Les noms de ces Sylphes se terminent par -xio.

Les Sylphes dont les fleurs éclosent à d'autres périodes dans le cycle sont, pour la plupart, incapables de produire de graines. Les noms de ces Sylphes se terminent par -xia. Étant donné qu’ils n’ont pas besoin d’utiliser leur énergie physique et spirituelle pour la production de graines, ces Sylphes sont plus versés dans le maniement de la magie.

LaxioKomuxio

Knolexia dellexia

 

Mog

Les Mogs sont une des tribus que nous n’avons pas pu réellement étudier encore en Éorzéa, ils se sont révélés bien tard. Nous ne comprenons toujours pas leur langage ni leur comportement et encore moins leur anatomie.

Nous avons juste remarqué que les prénoms des femelles commençaient pas un P et ceux des mâles par un K. Exemples : Kupta Kapa (mâle), Pukla Puki (femelle)

Pukna Pako kupdi koop

kupli kipp kupqu kogi

 

J’espère que vous avez aimé la petite histoire et que maintenant vous saurez reconnaître un mâle d'une femelle.


Jeux du moment

>> Liste complète <<