Publicité

FFXIV – Races : Les Elézens

Il est temps de découvrir ce qui se cache derrière ces personnages aux belles oreilles !

 

Histoire

Nobles et fiers, les Elézens se distinguent par leurs corps élancés et leur espérance de vie légèrement supérieure à la moyenne. Autrefois peuple dominant et originaire d'Eorzéa, ils ont du combattre les Hyurs dans une guerre sanglante. Cette histoire est désormais derrière eux et ils vivent en paix avec leur ennemi d'antan.
Des querelles internes ont scindé ce peuple. Lors de la fondation de Gridania par les Sylvestres, les Crépusculaires se sont émancipés. Ce sont leurs descendants que vous croiserez aujourd'hui. Si tous deux partagent la fierté d'appartenir à cette race, ils n’emploient plus de noms identiques depuis cette scission.

Les Sylvestres

Les Sylvestres vivaient il y a des centaines d'années dans les forêts de Sombrelinceul. Aujourd'hui ils habitent dans les cités-Etats de Gridania et Ishgard qu'ils ont aidé à bâtir. Leur maîtres mots sont ordre et discipline ce qui leur vaut d'être perçus par les autres races comme des êtres arrogants à l’ego surdimensionné.

Les Crépusculaires ont préféré vivre dans des grottes calcaires pendant que les Sylvestres occupaient la forêt. Il faut croire qu'à l'époque il y avait déjà des différences notables avec les Sylvestres !  Ils n'apprécient pas de vivre dans les villes et préfèrent se sentir libres au grand air.

Les Crépusculaires

 

Les noms

Les Sylvestres et les Crépusculaires ne partagent plus aucun nom de famille depuis leur séparation. Leur construction reste cependant similaire, se rapprochant du français : voyelles nasales, consoles muettes, etc.
On notera une similitude avec les noms Hyurs (Louis/Louisoix, Gwen/Gwenolie). Cette coïncidence intrigue les historiens et amène à de grands débats sur l'origine des Elézens. D'un coté, certains historiens hyurois pensent que les Elézens sont une race bâtarde des Hyurs plutôt que le contraire, ce que les historiens élézens démentent formellement.

 

Le nom des femmes

Plus court que le nom des hommes, il se termine souvent par  -ne, -ette,  -elle, ou -ie.

Exemples :

  • Tivionne
  • Elviane
  • Jainelette
  • Saulette
  • Etoinelle
  • Pimelle
  • Jannie
  • Ceaulie

Le nom des hommes

Ils se composent davantage de lettres muettes (comme un T à la fin) et sonnent plus comme des noms de famille que des prénoms.

Exemples :

  • Raitmeaux (prononcé "rèmo")
  • Mourechaux
  • Nogeloix
  • Padilloux
  • Vairemont
  • Carrilaut
  • Aurifort
  • Bertennant

 

Êtes-vous plutôt Sylvestre ou Crépusculaire ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<