Publicité

Don’t Starve : aperçu du jeu

Vous avez envie de jouer tel Robinson Crusoé dans un monde bien étrange ? Ce jeu indépendant est fait pour vous, une petite perle qui mérite à devenir aussi connue que la perle d’Allah (plus grosse perle du monde). Le projet du studio Klei Entertainement s’appelle Don’t Starve. En français dans le texte : ne mourrez pas de faim. On peut dire qu’il porte bien son nom quand on lit le synopsis :

Vous incarnez Wilson, un scientifique gentleman et intrépide qui a été capturé par un démon et transporté dans un monde étrange et mystérieux. Wilson doit apprendre à exploiter son environnement et s'adapter à ses habitants s'il espère s'échapper et trouver son chemin de retour.

L’environnement sombre et envoûtant  nous rappelle un peu celui de Tim Burton. Les graphismes en 2D sont mignons, les musiques et bruitages sont corrects… Mais c’est surtout le Gameplay qui est le cœur même de ce jeu, on passe des heures à essayer de survivre et battre son record de longévité !

A ce propos, ce dernier se mesure en jours de vie. Votre performance est d'ailleurs mesurée par une grosse horloge en haut à droite de votre écran,  elle affiche le nombre de jours de survie, le tout rythmé par un cycle jour/nuit (conseil d’ami : surveillez bien la petite aiguille quand la nuit arrive). Préparez-vous à mourir, ben oui vous allez mourir c’est sûr, et même très très souvent au tout début de cette aventure ! Donc, une fois morts, c’est reparti pour un premier jour de survie : pas de sauvegarde… On évitera de refaire les mêmes erreurs sinon retour au menu principal. Les morts sont à la fois  hilarantes, douloureuses, idiotes, voire frustrantes ! Comme le dit l’adage  c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Mais bonne nouvelle !  Votre mort n'est pas inutile puisqu'en fonction du nombre de jours de survie, vous gagnez de l’expérience, vous permettant de débloquer d'autres personnages (au  nombre de 8) qui  ont des capacités particulières. On pourra prendre un autre personnage pour retenter l’aventure et s’amuser une nouvelle fois, on s’AMUSE énormément dans ce jeu.

Il est impossible d’énumérer tout ce que l’on peut faire, sans trop spoiler. Voici cependant quelques petits indices. Il vous faudra très rapidement  avoir les bons outils pour profiter des différentes ressources naturelles il en va de votre survie pour votre première nuit ! Vous trouverez de très nombreuses recettes (un peu comme Minecraft)  afin d’améliorer votre pitance et construire pleins d’objets indispensables pour votre campement et survivre à votre premier hiver…. Mais aussi pensez à crafter votre première armure afin d’affront les les sombres créatures du jeu. STOP ! Je n’en dis pas plus.

 

Impossible de tout énumérer, mais plus vous avancerez dans le jeu plus vous trouverez de quoi vous occupez.

En résumé ce bac à sable à la Koh-Lanta est addictif et vous procure une tension jouissive de jeu quasi-permanente.  A tester de toute urgence si vous avez une âme de survivant et que vous aimez les challenges assez relevés.


Jeux du moment

>> Liste complète <<