Publicité

WoW – Choix de classe à distance en JcJ : le démoniste

Aujourd'hui, ce troisième article à propos des classes de dégâts à distance en JcJ sera une édition particulière dans sa forme. Nous allons nous attaquer à une classe dont les trois spécialisations de dégâts sont jouables, mais dont le style de jeu et les atouts changent. D'abord en fonction de ces spécialisations, mais ils évoluent aussi en fonction des talents choisis. C'est une classe à familier, dont la difficulté de prise en main peut varier selon son orientation. C'est le démoniste.

Demoniste

Le démoniste est un sorcier maléfique qui puise sa force en siphonnant l'âme et l'énergie de ses victimes. Il est aidé par de terribles démons qu'il invoque du plus profond des ténèbres. Sans pitié, il déchaine les enfers à travers de puissantes flammes et consume petit à petit la force et la vitalité de sa cible. Ces différents aspects correspondent aux trois spécialisations du démoniste. Une fois n'est pas coutume, nous allons ici nous arrêter un peu plus spécifiquement sur ces différentes spécialisations car, contrairement au chasseur ou au mage, le style de jeu du personnage s'en trouve radicalement changé.

La spécialisation Démonologie est une spécialisation qui augmente les dégâts des familiers invoqués, et qui permet de se métamorphoser en démon pour augmenter sa résistance, d'acquérir des sortilèges et d'en améliorer d'autres. La spécialisation Affliction est basée sur de nombreux dégâts sur la durée couramment appelés "dot" (Damage over time) et de drains d'âme ou de vie. Quant à la voie de la Destruction, elle est constituée d'énormes flammes et boules d'ombre dévastatrices qui seront projetées vers la cible.

warlock-undead01-large

Ses points forts

Sa survie : le démoniste possède tout d'abord un nombre de points de vie supérieur aux autres classes grâce à la gangrarmure. Il possède également de nombreux sorts d'absorption et de régénération. Son talent de niveau 15 Sombre régénération offre une récupération de points de vie, en plus d'augmenter d'autres effets de soin. Le sort garde du crépuscule apporte une absorption de tous les dégâts magiques toutes les 30 sec grâce au bonus de l'équipement JcJ. De même, au palier 45, il est proposé au joueur 3 puissants sorts d'absorption : le lien spirituel, le pacte sacrificiel ou le sombre marché. A celà, nous pouvons rajouter la résolution interminable, la pierre de soin et son glyphe, la connexion embrasée en spécialisation Destruction, et le drain de vie en Affliction. Le démoniste Démonologie aura pour lui une augmentation d'armure en forme de démon avec Plaque de néant. Même le talent voile de mort confère une régénération de points de vie.

C'est là que les choses diffèrent. Le choix des talents de niveau 75 du démoniste est crucial. Il va changer radicalement la façon de jouer de la classe. En effet, le grimoire de suprématie renforce le démon invoqué par le démoniste, augmentant sensiblement ses dégâts. Il est en général choisi par les démonistes spécialisés Affliction. Le grimoire de servitude quant à lui, permet toutes les deux minutes d'invoquer un second démon. Il est généralement choisi par les démonistes Démonologie. Enfin, le dernier grimoire est le grimoire de sacrifice. Il supprime votre démon, vous conférant toutefois une de ses techniques et augmentant de manière importante les dégâts des sorts. Ce grimoire est souvent choisi par les démonistes Destruction. Il est certain que la gestion du familier est une part importante du jeu du démoniste. Le grimoire de servitude nécessite donc beaucoup plus de touches, une prise en main beaucoup plus complexe, mais confère aussi énormément de possibilités supplémentaires. Une fois maitrisé, c'est un atout certain pour surprendre son adversaire. Quant au grimoire de sacrifice, il appauvrira assurément le jeu du démoniste, mais ne le rendra pas moins efficace, surtout en Destruction qui se base sur une distribution de dégâts la plus violente possible.

Pour la suite, nous partirons du principe que chaque spécialisation est dotée du grimoire qui lui est le plus souvent associé.

Les dégâts massifs du Destruction : la spécialisation destruction est axée sur des sorts puissants, à longue incantation, mais qui peuvent faire apparaître les plus gros critiques du jeu. Incinérer, associé à  Ame sombre : instabilité, générera des braises ardentes, qui permettront ensuite de lancer des traits du chaos particulièrement violents.  L'absence de familier réduira ses possibilités de contrôle. Il pourra toujours utiliser une compétence de démon toutes les minutes grâce aux Flammes de Xoroth.

Les dégâts sur plusieurs cibles de l'Affliction : la spécialisation affliction étant basée sur des "dots", sa grande force réside dans les combats à plusieurs adversaires. En effet, il lui est tout à fait possible de poser ses sorts sur une cible, d'augmenter leurs dégâts grâce à Hanter, et surtout de les dupliquer sur un grand nombre d'adversaires grâce à Échange d'âme. Le démoniste affliction est donc très apprécié dans des formats d'arène 3v3, 5v5 et surtout en champs de bataille cotés.

Le démonologie n'est actuellement pas la spécialisation la plus efficace du démoniste en terme de dégâts purs. Elle sera moins efficace que le Destruction pour du jeu solo, et moins efficace que l'affliction en groupe. Il dispose cependant de l'étourdissement du gangregarde comme contrôle supplémentaire, auquel nous pouvons ajouter ceux d'un familier toutes les deux minutes. Mais le démonologie est aussi utilisé en JcJ comme porteur de drapeau grâce à un glyphe augmentant encore plus sa résistance et rendant le garde du crépuscule efficace contre les dégâts physiques.

warlock-bloodelf01-large

Son point faible

Ses déplacements : si le démoniste dispose d'une aussi bonne survie, c'est aussi parce qu'il dispose de très peu de moyens de se mouvoir rapidement et donc d’échapper à la pression des corps à corps. Il a pour cela son cercle démoniaque, et la porte des démons, outils de déplacement très prévisibles, comme seuls échappatoires. Le talent ruée ardente est quant à lui bien trop couteux en vie pour s'avérer efficace. Ce point faible se ressent à la fois défensivement mais aussi offensivement, lorsqu'un adversaire tente de fuir. Sinon, le démonologie a lui à sa disposition le bond démoniaque.

warlock-undead02-large

En terme de contrôles, les démonistes possèdent de base des contrôles intéressants. Le sort de peur, sort mythique du démoniste, ainsi que la furie de l'ombre ou le voile de mort au palier de niveau 30, sont déjà un moyen de contrôle de soigneur efficace. L'interruption qui silence du chasseur corrompu à 24 sec de recharge est une pression supplémentaire. En revanche, la séduction de la succube n'est utile qu'en certaines situations ; lorsqu'il est nécessaire de contrôler plusieurs individus, ou lorsque le démoniste est lui même contrôlé. En effet, cela n'est pas cumulable avec la peur.

Le démoniste n'est pas une classe facile à prendre en main de prime abord. Si vous n'en avez jamais joué, je conseille de monter le personnage pour se familiariser petit à petit avec toutes les techniques. On peut en revanche se dire qu'elle a plusieurs niveaux de difficultés, en fonction du grimoire que vous choisirez. C'est en tout cas une classe intéressante de par ses différents aspects, des possibilités de jeu plus nombreuses qu'implique le choix du familier ou des talents. Étrangement, malgré ses trois spécialisations dégâts, c'est une des rares classes pour lesquelles je regrette qu'il n'existe pas de triple spécialisation, tant les styles de jeu sont différents. Elle a son charme également pour les amateurs de gros chiffres ou les joueurs friands de JcJ sur une ambiance dark, metal, et cheveux longs.

 

Merci à Vard pour la précision concernant le garde du crépuscule.

Jeux du moment

>> Liste complète <<